Envoyer à un ami

Mathématiques du Vivant, Proies-Prédateurs, Nombre d'Or-NatureNiveaux 1 à 4

Les mathématiques dans le monde du Vivant - Modèle proies-prédateurs - Nombre d'or & Nature ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓ Niveaux 1 à 4

Mathématiques du Vivant, Proies-Prédateurs, Nombre d'Or-NatureNiveaux 1 à 4

Les mathématiques dans le monde du Vivant - Modèle proies-prédateurs - Nombre d'or & Nature ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓ Niveaux 1 à 4

Mathématiques du vivant
Des séjours et des voyages qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets de sciences participatives pour le développement durable

Accueil > Liste des Séjours > Vacances Enfants et Ados > Spéciaux ! > Autres... > Mathématiques du Vivant, Proies-Prédateurs, Nombre d'Or-Nature

Dates Places et Tarifs

Ajouter à ma liste de souhait

Immersion Nature

Endurance physique

Production de données

Accessibilité

Introduction

Vous vous posez des questions sur l’utilité des mathématiques ? Ou tout simplement, vous aimez y réfléchir ? Ce séjour d’initiation à la recherche mathématique est alors fait pour vous.

Venez vous mettre dans la peau d’un chercheur et découvrir les mathématiques qui permettent de modéliser les interactions entres des prédateurs et leurs proies dans un écosystème.

Le Séjour

Votre mission si vous l’acceptez : aider l’équipe du programme de recherche Programme de recherche Collaborer avec des structures scientifiques. Participer activement à des programmes de recherche de sciences participatives. C’est possible avec nos expéditions à la voile, découverte du plancton. Biodiversita à mieux comprendre les données qu’ils récoltent depuis plusieurs années sur la biodiversité du Val d’Anniviers.

Vous travaillerez en étroite collaboration avec l’équipe du Programme de Recherche Programme de recherche Collaborer avec des structures scientifiques. Participer activement à des programmes de recherche de sciences participatives. C’est possible avec nos expéditions à la voile, découverte du plancton. participative Biodiversita, qui sera présente sur le centre de séjour en même temps que vous. Votre projet vous amènera à aller voir par vous même sur le terrain les phénomènes naturels étudiés, avant de revenir à vos réflexions sur les théories mathématiques qui expliquent vos observations.

Durant ce séjour, vous commencerez par développer votre culture et votre intuition mathématiques, en lien avec la magnifique nature alentour du Val d’Anniviers. Pour cela, vous chercherez à comprendre comment certains éléments de la nature, comme par exemple la croissance des plantes, obéissent à des règles mathématiques simples. Grâce à des problèmes ludiques qui ont marqué l’Histoire des mathématiques, vous explorerez comment des outils mathématiques sans lien apparent avec la nature, comme les suites de Fibonacci ou les nombres premiers, expliquent certains phénomènes naturels. Vous remarquerez grâce à des ateliers pratiques que du nombre d’or à la théorie des nœuds, en passant par les équations différentielles, la beauté mathématique se retrouve partout dans la nature !

Vous approfondirez ensuite cette démarche en vous mettant dans la peau d’un chercheur en mathématiques qui tente de répondre à une question ouverte relative au monde vivant. Vous observerez que c’est une démarche très contemporaine, car il est dorénavant fréquent qu’une théorie mathématique connue permette d’accroître la compréhension du monde vivant ou que l’on étudie un processus biologique complexe grâce à une modélisation mathématique sophistiquée. L’interface entre la recherche mathématique et la biologie s’avère effectivement de plus en plus fine !

Vous vous pencherez donc sur la compréhension des interactions entre prédateurs et proies au sein d’un écosystème, sur le dénombrement de populations et la prédiction de leur évolution. Vous appréhenderez ces questions en les modélisant : vous apprendrez à trier des données d’un problème concret, afin d’en extraire celles qui, par leur importance, vous permettront de comprendre ou de prédire un phénomène naturel.

Ce faisant, vous développerez une compréhension intuitive et approfondie de notions essentielles et omniprésentes en mathématiques, comme la fonction exponentielle ou les dérivées.

Le Projet de Recherche

Comment les prédateurs intéragissent avec leurs proies, et peut-on prédire l’évolution d’une population dans un écosystème ? Par exemple, peut-on deviner comment la réintroduction du loup dans un domaine naturel va impacter la faune et la flore locale ?

Pour amorcer des réponses à ces questions, vous allez modéliser un problème complexe, en commençant par des exemples simplifiés. Vous réfléchirez aux informations qu’il est important de conserver et vous en déduirez une une loi mathématique qui décrit l’évolution d’une population vivante dans un écosystème.

Vous intéragirez avec les membres de l’activité Biodiversita, et vous utiliserez les données prélevées dans le Val d’Anniviers afin de confronter votre modélisation à une situation concrète.

Lire plus

Concepts Appris sur le Séjour

Modélisation d’un problème complexe - Confrontation avec des données - Fonction exponentielle - Équations diférentielles - Probabilités

Le lieu




Le village montagnard de Chandolin existe depuis 1250. Il est, à près de 2’000 mètres d’altitude, l’un des villages les plus hauts d’Europe habités toute l’année. Sa position lui confère un taux d’ensoleillement spécialement élevé et permet de profiter jusqu’aux derniers rayons de soleil de la journée. Autrefois muse des poètes et escale des voyageurs, Chandolin a conservé tout son charme.

Le village se situe dans le val d’Anniviers, vallée sauvage et charmante du Valais Suisse. Les sommets environnants culminent à plus de 3’000 mètres, et même plus de 4’000 mètres pour certains ! Parmi ces magnifiques sommets se trouve le Cervin (Matterhorn) montagne la plus célèbre de Suisse. Dans cette vallée en plein cœur des Alpes, la géologie est particulièrement riche ; elle a donc connu une forte activité minière et ce, depuis les temps de la préhistoire (cristaux, métaux...).




Le cadre de montagne est magnifique en été comme en hiver. Que nous regardions depuis la fenêtre ou que nous partions en ballade, les lacs, cols, sommets et prairies d’altitudes sont époustouflants. Il y a encore de nombreux glaciers, comme celui du Moiry, au pied duquel nous allons souvent bivouaquer l’été. Le gigantisme de cette eau endormie se reflétant dans le miroir d’un lac, associé aux vues d’altitudes, provoquent toujours une certaine émotion. C’est le cadre idéal pour apprendre toutes les étapes de la randonnée et de la gestion d’un feu de camp. La biodiversité qui pousse, qui court et qui vole est elle aussi remarquable et abondante, de la flore alpine aux aigles royaux, cerfs et autres criquets originaux.

Dans le val d’Anniviers, il n’y a que quelques villages rustiques et la vallée qui a une riche histoire est très bien préservée, bien qu’habitée depuis fort longtemps. On y trouve deux sites de pierres à cupules – vestiges mystérieux du néolithique – et de nombreux moulins du XVIIIe siècle, témoins d’une forte activité autour de la farine de seigle. Vous le verrez, l’architecture rustique est très particulière et complètement adaptée aux contraintes propres à cet étage montagnard.

L’été, les villages de Chandolin, Saint-Luc, Zinal et Grimentz sont les bases de départ en randonnée des amoureux de la nature et de la montagne, pour des parcours adaptés aux débutants comme aux confirmés, qui permettent de marcher ou de faire du VTT devant de superbes paysages. Plus particulièrement, à ou depuis Chandolin, nous pourrons, si nous trouvons le temps, suivre le parcours historique pour visiter le vieux village, son église et ses alentours, faire un tour à l’espace dédié à Ella Maillart (exploratrice et aventurière Suisse), au musée de la faune ou au moulin de Chandolin ; parcourir les sentiers didactiques des « promenades botaniques » ou de la Chénégouga qui met en avant les 5 sens ; marcher jusqu’au paysage alluvial de l’Illgraben (plus important site de production de laves torrentielles de Suisse) ou encore trouver le grand mélèze des Armèles plus de 8 fois centenaire !

Les bus de La Poste Suisse ainsi que les téléphériques et funiculaires qui nous permettent de rejoindre facilement tous les points de la vallée ou de prendre de la hauteur, en limitant notre empreinte carbone, sont un des avantages incontournables de ce lieu.

Le village de St-Luc, voisin de Chandolin à 10 minutes en car postal, vit au rythme des Planètes, des Étoiles et des Galaxies. Au détour des rues, vous découvrirez Mars, Pluton, le Soleil, Venus, etc. peints sur les murs tandis que certains chalets portent des noms galactiques !

Chandolin et le val d’Anniviers nous offrent donc une richesse tant historique que géologique, architecturale et bien évidemment biologique, dans un contexte humain assez bien intégré à l’environnement : idéal pour assouvir notre curiosité !

Fête Nationale Suisse

Sur les séjours qui tombent autour du 1er août, nous fêtons la Fête Nationale Suisse comme il se doit, vraiment typique en ces altitudes de montagnes, avec ses feux d’artifice, son grand feu de joie, ses lampions, ses musiques traditionnelles... et sur les séjours d’hiver nous fêtons le Nouvel-An.

Ci dessous quelques photographies réalisées par notre partenaire photographe Armando SIN, lors de la Fête Nationale du 1er août 2011 dans le Val d’Anniviers. Ces prises de vues ont été composées dans une démarche artistique relative aux couleurs « passées » de ces images des métiers d’antan présentés à l’occasion de cette journée de fête.

Toute l’après-midi et la soirée du 1er août c’est fête dans la Vallée. On en profite pour dormir à la belle étoile après la fête.

Lire plus

L'Hébergement

Notre centre OSI dans le val d’Anniviers est hébergé à l’auberge Les Choucas, un lieu convivial et chaleureux qui offre une vue imprenable de la vallée ! Nous pourrons y profiter des nombreux espaces communs, en intérieur et en extérieur, pour nos activités scientifiques, nos activités extrascientifiques, nos repas, nos jeux et nos moments de repos. Nous y dormirons dans des dortoirs spacieux de 4 à 10 personnes.

Le télésiège situé à 50 mètres de l’auberge permet d’accéder très facilement aux pistes de ski en hiver et de randonnées en été. Par ailleurs, le réseau des Cars Postaux dessert tous les points et villages importants de la vallée.

Les repas sont équilibrés et variés ! C’est donc dans une atmosphère familiale et chaleureuse que nous vivrons dans cette auberge, au cœur de la culture Suisse.

Lire plus

Témoignages

Par Federico

Thanks for finally writing about > Références pratiques футболка для мужчины

Par Christopher M.

J’ai trouvé les activites scientifiques très interessantes, et le moniteur (Xavier) a su s’adapter à toutes les tranches d’âges. En tant que parent j’ai trouvé que la logistique et la communication en general etaient bonnes. J’ai apprecié d’avoir le planning journalier toujours a disposition. Aussi, la nourriture etait très bonne (Bravo Marie !). Août 2021

Par Timothy M.

Les marches et bivouacs en montagne étaient fantastiques et tout le camp vaut la peine pour ceci. Je remercie la cuisinière qui a toujours pris en considération le fait que je sois végétarien. Elle a même préparé des burgers végétariens fait maison ! Et délicieux ! Juillet 2021


Déposer un témoignage

A voir aussi



Nos partenaires

Voir également