Envoyer à un ami

Un Saut de Puce pour la Science grâce à l’Electronique & l’Informatique

Passionnés de programmation informatique et d'électronique ? Venez améliorer vos compétences en participant activement à de réels projets scientifiques ! ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

Un Saut de Puce pour la Science grâce à l’Electronique & l’Informatique

Passionnés de programmation informatique et d'électronique ? Venez améliorer vos compétences en participant activement à de réels projets scientifiques ! ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

Accueil > Actualité > Un Saut de Puce pour la Science grâce à l’Electronique & l’Informatique

Cette année, les séjours se veulent coopératifs : les participants en informatique programmeront un logiciel qui régira directement le fonctionnement de la carte conçue par les participants en électronique. Un projet interdisciplinaire sur des données réelles rapportées par les chercheurs du CNRS ! Possibilité également de travailler sur un sujet d’actualité aidant à faire avancer la lutte contre le coronavirus : les respirateurs artificiels !

Les chercheurs du CNRS ont dignement ramené le boitier qui avait été envoyé au Mexique suite aux travaux des séjours d’Objectif Sciences International de l’année passée. Les participants avaient en effet conçu un capteur électronique pour récolter des données sur les conditions d’études (température, humidité…) des Astyanax, des mystérieux poissons cavernicoles. Anciens et nouveaux participants pourront alors profiter de ce retour d’expérience afin d’étudier les résultats et d’améliorer ce fameux capteur. Le nouveau boitier ainsi optimisé pourra alors retourner sur le terrain et permettre de nouvelles avancées scientifiques sur ce projet fascinant.

Puisque les chercheurs sont très heureux de ce projet collaboratif et fiers du travail effectué par les enfants scientifiques bénévoles de l’an passé, nous nous devons de mener à bien une nouvelle mission pour continuer cette fabuleuse aventure. Alors que les participants travaillant sur les puces électroniques profiteront des conseils avisés des chercheurs pour améliorer la qualité des données récoltées par le capteur, les participants en informatique recevront les directives pour programmer le logiciel répondant aux besoins de l’électronique. En ayant ainsi la puce à l’oreille, les deux groupes pourront alors fournir le travail nécessaire pour concevoir ensemble un nouveau prototype de boitier qu’ils pourront tester en France avant de le renvoyer auprès des poissons des grottes mexicaines.

Puisque chaque participant a un projet spécifique personnel qu’il réalise du début à la fin au sein d’une grande étude scientifique réelle, aucun prérequis n’est nécessaire. L’apprentissage se fait grâce à un encadrement individualisé de qualité, la prise en main et la réalisation d’expériences sur le terrain. Pour ceux ayant déjà attrapé le virus de l’électronique, ils ressortiront également grandi de cette expérience puisqu’ils auront alors un projet plus poussé permettant de développer leurs compétences. Par conséquence, ces séjours offrent à tout le monde une belle aventure personnelle, qui en plus d’être enrichissante, reste également divertissante grâce aux activités sportives et ludiques de plein air également prévues ! Pour en découvrir plus sur les séjours du programme OSI CHIP HACK’ACADEMY dans la Drôme provençale et à Vittel, où certains participants pourront également développer des capteurs électroniques pour étudier directement la qualité de l’eau de cette fameuse ville thermale en travaillant en collaboration avec la Vigie de l’Eau, association de médiation scientifique reconnue d’intérêt général et travaillant avec un laboratoire de recherche à la pointe de la technologie !

Suite à cette année spéciale, il se pourrait également que nous ayons un petit projet intégré au sein d’une étude à grande échelle concernant la recherche pour optimiser une des fonctions des respirateurs artificiels. Pour en savoir plus à ce sujet : entraide contre le COVID-19.

Nos partenaires

Voir également