Envoyer à un ami

Star Finders Val d'AnniviersNiveaux 1 à 3

Partez à la conquête des étoiles ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

Star Finders Val d'AnniviersNiveaux 1 à 3

Partez à la conquête des étoiles ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

Astronomie - 7 ou 15 jours - Suisse
Des séjours de vacances qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets de sciences participatives pour le développement durable

Introduction

Le ciel et les étoiles te fascinent ? Tu as toujours voulu observer la Lune, le Soleil et les merveilles du ciel nocturne ? Tu es passionné d’astronomie et tu souhaites comprendre les mystères de l’Univers ?
Alors rejoins-nous sous un ciel pur en montagne à l’Observatoire Astronomique de Saint Luc pour passer des nuits à observer, imager et contribuer à une meilleure compréhension de notre Galaxie.

Le Séjour

Durant ce séjour, tu apprendras à connaitre les différents types d’étoiles, tu observeras et feras des mesures qui te permettront de voir la luminosité des étoiles, changer de quelques heures à quelques jours.
Tu découvriras comment utiliser du matériel astronomique tel que télescopes, lunettes et caméra électronique qui nous serons utiles pour observer mais aussi pour récolter des données scientifiques.
Pendant le séjour, tu pourras observer, imager et analyser toutes les phases de la vie des étoiles : de la nébuleuse qui va leur donner naissance jusqu’à la nébuleuse qui nous annonce sa disparition.
Nous passerons plusieurs soirées à l’observatoire astronomique François Xavier Bagnoud situé sur les hauteurs de St Luc. Cet observatoire équipé de télescopes professionnels sera notre base opérationnelle.
JPEGJPEGJPEG

Le Projet de Recherche

Notre galaxie, la voie lactée, contient plus de 200 milliards d’étoiles.
Ces étoiles sont toutes différentes, certaines ne font que quelques pourcents de la masse du Soleil alors que des monstres peuvent atteindre plusieurs centaines de fois la masse de notre étoile.
Le destin de chacune de ces étoiles est lié à sa masse et les conséquences de leur mort peuvent être terribles.
Tout ce que nous pouvons observer dans l’Univers est lié à la vie des étoiles. La Terre, la Lune, et même les atomes qui composent les êtres vivants ont un jour été produits par une étoile. Nous sommes des poussières d’étoiles.
Mais les étoiles peuvent également présenter un danger : une éruption massive du Soleil ou une explosion d’étoile dans la banlieue solaire pourrait renvoyer l’homme à l’âge de pierre, voire pire. Il est donc indispensable de mieux connaitre et comprendre les étoiles pour pouvoir anticiper un danger potentiel pour l’homme.

Certaines étoiles appelées variables voient leur luminosité changer au cours du temps. Cette variabilité a différentes origines : systèmes doubles, pulsations de
l’atmosphère, éruptions cataclysmiques voire même avec un peu de chance explosion d’étoile. Certaines variations de luminosité sont en revanche très subtiles car elles sont causées par le passage d’une planète devant une autre étoile !

De nombreux processus permettant d’expliquer ces variations de luminosité sont encore inconnus, c’est pourquoi les astrophysiciens ont besoin d’observations pour pouvoir mieux décrire les changements se produisant dans l’étoile et ainsi comprendre les mécanismes physiques en jeu.

Le but du séjour sera de suivre des étoiles variables dont certaines au comportement imprévisible afin de détecter de potentielles éruptions massives (étoiles éruptives, novae, supernovae).

Pour les séjours se déroulant en période de pleine Lune, ce sera le Soleil, la star du camp. Nous suivrons les éruptions solaires et compterons, et étudierons l’évolution des taches solaires pendant la journée.
La nuit, nous découvrirons ou perfectionnerons nos techniques de prise d’images sur la Lune et ses innombrables cratères, sans oublier quelques observations du ciel !

JPEGJPEGJPEG

Le Matériel Utilisé

Si vous possédez une Lunette d’Astronomie ou un Télescope, vous pouvez venir avec sur le séjour.

Vous pourrez, à cette occasion :

  • Apprendre à l’utiliser, ou vous améliorer encore dans son usage
  • Apprendre à l’entretenir et à en faire sa maintenance

Votre appareil sera mis en lieu sûr en dehors des temps d’observation (voir Conditions de Participations au Séjours.

Si vous avez un appareil d’astronomie et qu’il dysfonctionne ou qu’il est cassé, il est possible, soit de vous aider à le remettre en état de fonctionnement, soir d’en arriver à devoir vous dire… qu’on ne peut plus rien faire. Nous laisserons donc à votre jugement le choix de l’amener ou pas sur le séjour.

Que vous possédiez déjà une lunette ou un télescope, ou pas, dans les deux cas, vous recevrez durant le séjour toutes les informations, et la pratique, qui vous permettront de vous orienter sur l’appareil qui vous convient le mieux pour la suite de votre évolution, selon les différents critères qui existent (budget, objectif, usages…).

Le lieu




Le village montagnard de Chandolin existe depuis 1250. Il est, à près de 2’000 mètres d’altitude, l’un des villages les plus hauts d’Europe habités toute l’année. Sa position lui confère un taux d’ensoleillement spécialement élevé et permet de profiter jusqu’aux derniers rayons de soleil de la journée. Autrefois muse des poètes et escale des voyageurs, Chandolin a conservé tout son charme.

Le village se situe dans le val d’Anniviers, vallée sauvage et charmante du Valais Suisse. Les sommets environnants culminent à plus de 3’000 mètres, et même plus de 4’000 mètres pour certains ! Parmi ces magnifiques sommets se trouve le Cervin (Matterhorn) montagne la plus célèbre de Suisse. Dans cette vallée en plein cœur des Alpes, la géologie est particulièrement riche ; elle a donc connu une forte activité minière et ce, depuis les temps de la préhistoire (cristaux, métaux...). Aujourd’hui, il est possible de visiter certaines mines avec Objectif Sciences International et observer les minéraux qui y affleurent. D’ailleurs, l’un d’entre eux est un peu spécial... car il brille la nuit !



Le cadre de montagne est magnifique en été comme en hiver. Que nous regardions depuis la fenêtre ou que nous partions en ballade, les lacs, cols, sommets et prairies d’altitudes sont époustouflants. Il y a encore de nombreux glaciers, comme celui du Moiry, au pied duquel nous allons souvent bivouaquer l’été. Le gigantisme de cette eau endormie se reflétant dans le miroir d’un lac, associé aux vues d’altitudes, provoquent toujours une certaine émotion. C’est le cadre idéal pour apprendre toutes les étapes de la randonnée et de la gestion d’un feu de camp. La biodiversité qui pousse, qui court et qui vole est elle aussi remarquable et abondante, de la flore alpine aux aigles royaux, cerfs et autres criquets originaux.

Dans le val d’Anniviers, il n’y a que quelques villages rustiques et la vallée qui a une riche histoire est très bien préservée, bien qu’habitée depuis fort longtemps. On y trouve deux sites de pierres à cupules – vestiges mystérieux du néolithique – et de nombreux moulins du XVIIIe siècle, témoins d’une forte activité autour de la farine de seigle. Vous le verrez, l’architecture rustique est très particulière et complètement adaptée aux contraintes propres à cet étage montagnard.

L’été, les villages de Chandolin, Saint-Luc, Zinal et Grimentz sont les bases de départ en randonnée des amoureux de la nature et de la montagne, pour des parcours adaptés aux débutants comme aux confirmés, qui permettent de marcher ou de faire du VTT devant de superbes paysages. Plus particulièrement, à ou depuis Chandolin, nous pourrons, si nous trouvons le temps, suivre le parcours historique pour visiter le vieux village, son église et ses alentours, faire un tour à l’espace dédié à Ella Maillart (exploratrice et aventurière Suisse), au musée de la faune ou au moulin de Chandolin ; parcourir les sentiers didactiques des « promenades botaniques » ou de la Chénégouga qui met en avant les 5 sens ; marcher jusqu’au paysage alluvial de l’Illgraben (plus important site de production de laves torrentielles de Suisse) ou encore trouver le grand mélèze des Armèles plus de 8 fois centenaire !

Les bus de La Poste Suisse ainsi que les téléphériques et funiculaires qui nous permettent de rejoindre facilement tous les points de la vallée ou de prendre de la hauteur, en limitant notre empreinte carbone, sont un des avantages incontournables de ce lieu.


Le Quotidien sur Place

Les activités de recherche se dérouleront en pleine nuit. Tu auras la permission de minuit, et même plus ! Évidemment les soirées d’observations seront suivies d’une grasse matinée permettant de recharger les batteries pour être disponible la nuit suivante.
L’activité de fin de matinée consistera à préparer la soirée d’observation : voir si la météo sera favorable, choisir les cibles qui seront observées et organiser l’observation (carte du ciel, ordre des observations...). L’après-midi, nous ferons une activité scientifique et les observations se feront à la nuit tombée.

Fête Nationale Suisse

Sur les séjours qui tombent autour du 1er août, nous fêtons la Fête Nationale Suisse comme il se doit, vraiment typique en ces altitudes de montagnes, avec ses feux d’artifice, son grand feu de joie, ses lampions, ses musiques traditionnelles... et sur les séjours d’hiver nous fêtons le Nouvel-An.

Ci dessous quelques photographies réalisées par notre partenaire photographe Armando SIN, lors de la Fête Nationale du 1er août 2011 dans le Val d’Anniviers. Ces prises de vues ont été composées dans une démarche artistique relative aux couleurs « passées » de ces images des métiers d’antan présentés à l’occasion de cette journée de fête.


Toute l’après-midi et la soirée du 1er août c’est fête dans la Vallée. On en profite pour dormir à la belle étoile après la fête.

L'Équipe

Maxime Spano est le responsable du programme scientifique « Univers » d’OSI en astronomie. Astrophysicien, il a effectué ses premières recherches sur la mystérieuse matière noire dans les galaxies à l’observatoire de Marseille avant d’effectuer sa thèse à l’observatoire de Genève sur les étoiles variables. Il a de nombreuses années d’expérience en astronomie et astrophysique. Observateur, il a pratiqué l’astronomie avec de très nombreux instruments : du petit télescope d’amateur aux instruments professionnels dans le désert chilien.

Parrains

Corinne Charbonnel, professeure associée à l’Observatoire de Genève. Spécialiste internationalement reconnue dans la recherche sur la structure, la formation et l’évolution des étoiles de petites masses et de masses intermédiaires, sur la nucléosynthèse stellaire et primordiale, ainsi que sur l’évolution chimique des amas d’étoiles et des galaxies.

L'Hébergement

JPEG

Notre centre OSI dans le val d’Anniviers est hébergé à l’auberge Les Choucas, un lieu convivial et chaleureux qui offre une vue imprenable de la vallée ! Nous pourrons y profiter des nombreux espaces communs, en intérieur et en extérieur, pour nos activités scientifiques, nos activités extrascientifiques, nos repas, nos jeux et nos moments de repos. Nous y dormirons dans des dortoirs spacieux de 4 à 10 personnes.

Le télésiège situé à 50 mètres de l’auberge permet d’accéder très facilement aux pistes de ski en hiver et de randonnées en été. Par ailleurs, le réseau des Cars Postaux dessert tous les points et villages importants de la vallée dont celui de St-Luc par lequel nous accédons à l’observatoire astronomique qui se trouve en haut du funiculaire.

Les repas sont équilibrés et variés ! C’est donc dans une atmosphère familiale et chaleureuse que nous vivrons dans cette auberge, au cœur de la culture Suisse.

JPEGJPEGJPEG

Témoignages

Par Catherine G.

Une mixité des âges, des sujets scientifiques passionnants avec des activités qui semblent adaptées aux âges. Des conditions de séjour sympa. Un bon encadrement avec peu d’enfants par animateur. Une culture du respect : de l’autre et de la nature ! Catherine, maman de Julien, 10 ans, Star Finders 2018


Déposer un témoignage

FAQ

Posez une question

Bonjour, j’aimerai savoir combien y’a t’il de participants et leurs âges pour un séjour d’une semaine du 11 Août au 18 Août ?
Cordialement Suzon

Répondre à ce message

Bonjour
Faut il savoir faire du vélo ??
Merci

Répondre à ce message

Bonjour,
Nous proposons une option pour aller chercher les participants à la gare ou à l’aéroport de Genève. La plupart des participants arrivent sur ce séjour de cette manière la. Cela ne pose absolument aucun problème. Si il est encore jeune pour voyager seul en train vous pouvez le faire accompagner pour « Junior et Compagnie » de la SNCF.

Olivia Grimaldi

Répondre à ce message

| 1 | 2 |


Posez une question

Photos / Vidéos

A voir aussi



Nos partenaires

Voir également