Six jours avec les chercheurs du CREA autour du Mont-Blanc Niveaux 3 et 4

Contribuer à la recherche et aider à améliorer notre comprehension des effets du changement climatique sur la faune et la flore de montagne. Voir descriptif détaillé

Six jours avec les chercheurs du CREA autour du Mont-Blanc Niveaux 3 et 4

Contribuer à la recherche et aider à améliorer notre comprehension des effets du changement climatique sur la faune et la flore de montagne. Voir descriptif détaillé

Mission de recherche au Mont-Blanc
Participez directement aux projets de recherche du CREA Mont-Blanc
Une aventure inédite faite d'expériences pratiques porteuses de sens et d'échanges inédits

Introduction

Six jours autour du Mont-Blanc pour contribuer à la science Science La science est désormais l’affaire de tous. Découvrez la science d’une manière ludique et active. Nous vous proposons d’en découvrir plus sur nos expéditions à la voile, découverte du plancton. et en apprendre d’avantage sur la faune et la flore alpine. Glissez-vous dans la peau d’un chercheur et partagez le quotidien de l’équipe du CREA Mont-Blanc sur ses sites de suivis permanents.

Le Séjour

Un seul mot d’ordre : la science participative. Vous collecterez des observations de terrain selon les protocoles établis par nos scientifiques pour compléter les données à disposition de la recherche. Vous serez également associés au traitement et à l’analyse de ces données pour découvrir ou approfondir la démarche scientifique.

Pendant six jours, vous participerez à nos suivis faune et flore sur nos sites d’étude permanents. Vous ne suivrez pas une seule espèce mais une grande variété d’espèces qui composent ce massif exceptionnel.

Nous prendrons le temps d’observer de près la nature en petits groupes. Ce que nous attendons de vous : de la rigueur et de l’enthousiasme, un engagement à participer à un maximum d’observations.
Découvrez la montagne autrement, le regard aiguisé par l’expérience pratique et par de riches échanges avec les chercheurs et accompagnateurs en montagne.

Cette aventure scientifique se déroule en altitude. Vous passerez au moins deux nuits en refuge. La vie de scientifique c’est aussi prendre son petit déjeuner sur le terrain, face au Mont Blanc.

Rendez-vous sur le site du CREA Mont-Blanc pour plus d’informations sur le volontariat scientifique.

Vidéo

Le Projet de Recherche

Nous étudions la phénologie, c’est-à-dire les principaux évènements saisonniers de la faune et de la flore, l’évolution de la distribution des espèces dans le massif et les relations entre espèces, en lien avec des paramètres climatiques comme la température ou le déneigement.

Voici un florilège de protocoles et activités de recherche auxquels vous pourriez être amenés à participer en fonction des besoins :

  • Suivi de la reproduction de la grenouille rousse (Rana temporaria),
  • Suivi de la reproduction de la mésange noire (Periparusater) dans des zones équipées de nichoirs,
  • Suivi de la mue d’animaux typiquement alpins en lien avec le déneigement (hermine, lièvre variable, lagopède)
  • Suivi du chocard à bec jaune (Pyrrhocoraxgraculus), bagué et suivi depuis 30 ans par le CREA Mont-Blanc
  • Points d’écoute et détermination des oiseaux alpins sur un parcours déterminé
  • Mesure de l’indice de vert de la végétation (sa « productivité »), cruciale lorsque les chamois et autres ongulés mettent bas
  • Recherche et mesure de la croissance des arbres les plus hauts pour évaluer la remontée des arbres en altitude
  • Analyse de la couverture végétale dans des carrés déterminés
  • Aide à l’installation de nouveaux équipements pour des suivis de long-terme
  • Analyse de photos de paysage
  • Travail d’analyse de données collectées avec un chercheur
  • Création de nouveaux protocoles et de modes de visualisation des données

Retrouvez une présentation détaillée de chaque protocole sur le site de l’Atlas du Mont-Blanc.

Conditions de participation

Condition physique et santé
Cette semaine exige une bonne condition physique. Ce seront six jours en montagne avec des randonnées au quotidien à la fois sur des sentiers entretenus et sur des terrains accidentés hors-sentier pour atteindre les sites d’observation. Cela représente 5 à 7 heures de marche par jour et 500 à 800 m de dénivelé positif en moyenne chaque jour, avec une météo parfois changeante. De l’expérience en randonnée est absolument nécessaire. Aucun vaccin n’est obligatoire avant le départ. Il est indispensable de nous signaler à l’inscription toute condition physique et/ou médicale (allergies, diabète, maladie cardiaque, traitements…) nécessitant une adaptation des missions. Nous vous invitons par ailleurs à consulter votre médecin traitant pour confirmer votre capacité physique à effectuer la mission.

Connaissances requises
Aucun niveau de connaissance en écologie n’est nécessaire pour cette mission. Vous serez initiés à des protocoles simples et les protocoles plus élaborés vous seront présentés par les chercheurs. Il est cependant indispensable d’avoir un goût prononcé pour la nature et l’observation, une curiosité pour la science et un intérêt pour la découverte de la faune et de la flore.
Si vous avez des compétences spécifiques, naturalistes par exemple, n’hésitez pas à nous les signaler pour en faire profiter l’ensemble du groupe.

Vos observations seront ajoutées à l’Atlas du Mont-Blanc, un vaste programme transfrontalier initié par le CREA Mont-Blanc avec des chercheurs suisses, français et italiens. Votre contribution fera une réelle différence pour mieux comprendre l’adaptation au changement climatique des écosystèmes d’altitude.


Concept Appris sur le séjour

Lecture de paysage/Phénologie/Impact du changement climatique sur la faune et la flore/Distribution des espèces/Abondance des espèces/Protocole scientifique/Cartographie/Navigation GPS/Interaction faune-flore/Milieu naturel...

Le Matériel Utilisé

Caméra trap/GPS/SIG/Enregistreur sonore/Livres de détermination des espèces/Instruments de mesures...

Le lieu

A Chamonix, vous rencontrerez nos équipes à l’Observatoire du Mont-Blanc. Véritable emblème de l’histoire scientifique du massif, l’Observatoire du Mont Blanc a été construit en 1890 par Joseph Vallot, l’un des pères fondateurs de la science au Mont Blanc. Il héberge aujourd’hui les chercheurs du CREA Mont-Blanc.
Vous partagerez le quotidien des chercheurs. Vous passerez plusieurs jours en altitude. Vous serez alors logés avec nos équipes au refuge de Loriaz, au plus proche des sites de suivis.

L'Équipe

En fonction de leur disponibilité, vous aurez l’occasion de recontrer plusieurs membres de notre équipe.

Anne Delestrade - Chercheur
Docteur en écologie, elle a fondé le CREA Mont-Blanc en 1996. Elle étudie l’intelligence sociale du chocard à bec jaune depuis 30 ans et est à l’origine de l’Atlas du Mont-Blanc.






Christophe Randin - Chercheur
Docteur en écologie rattaché à l’Université de Lausanne. Il est conservateur des Jardins botaniques du Canton de Vaud et avant tout un passionné de plantes alpines et leur biogéographie.






Marjorie Bison - Chercheur
Docteur en écologie, elle est spécialisée sur le régime alimentaire des chamois, chevreuils et autres ongulés. Elle vous mènera autant sur le terrain que dans la découverte de l’analyse de données scientifiques.






Cédric Dentant - Chercheur
Botaniste au Parc national des Ecrins, il aide le CREA Mont-Blanc à mettre en place des suivis de la végétation dans le cadre d’un projet CNRS à l’échelle des Alpes auquel vous participerez.






Irene Alvarez - Accompagnatrice en montagne
Également responsable des programmes au CREA Mont-Blanc, elle partagera avec vous la vie de l’association et les défis de l’adaptation de l’Homme au changement climatique en montagne.






Sandrine Goulmy - Accompagnatrice en montagne
Naturaliste, elle vous incitera à porter un regard nouveau sur la montagne telle qu’elle la voit et la vit au quotidien. Elle collabore régulièrement avec le CREA Mont-Blanc pour les suivis de terrain.

Le groupe

Nous n’accueillons que 8 volontaires par mission, pour garder une ambiance conviviale et pour faciliter les interactions avec les chercheurs et accompagnateurs. La plupart des observations se font en groupes plus restreints encore.
Afin d’assurer notre sécurité pour l’accès aux sites de relevés scientifiques, vous serez guidés en montagne en permanence par un accompagnateur en montagne certifié UIMLA (Union internationale des Associations d’Accompagnateurs en Montagne), travaillant dans le massif du Mont-Blanc. Les scientifiques seront avec nous sur le terrain au moins deux jours. Pendant votre mission, nous aurons le temps de partager des connaissances, des anecdotes et des moments d’émerveillement en montagne.

L'Hébergement

Le Dimanche soir, le Mercredi soir et le Jeudi soir, l’hébergement est à votre charge. Libre à vous de choisir votre camp de base. L’équipe du CREA s’engage cependant à vous aider du mieux possible. Nous vous conseillerons sur les différentes offres à Chamonix et pourrons effectuer pour vous la réservation. Vous devrez cependant régler vous-même les arrhes si demandés. Plusieurs options d’hébergement sont disponibles dans la ville de Chamonix en fonction de votre budget et de vos exigences. Nous vous en suggérons deux ci-dessous.

Premier et deux derniers soirs, choississez votre camp de base :

L’Hôtel de l’Arve. Cet hôtel trois étoiles est situé à deux minutes à pied du centre piétonnier de Chamonix. Situé au bord de la rivière du même nom, l’Hôtel de l’Arve est un établissement familial qui garantit confort et accueil de qualité.
Prix nuitée avec petit déjeuner en chambre double : 110 euros
Prix nuitée avec petit déjeuner en chambre simple : 90 euros





Le Gîte du Vieux Grassonnets. L’une des plus vieilles bâtisses de la vallée de Chamonix, le Vieux Grassonnet est un chalet typique au charme incontestable. Il est géré par l’association CVM qui propose des prix modérés afin de rendre la montagne accessible à tous. Le gîte accueil au maximum 20 personnes en gestion libre, logées en chambre ou dortoirs en fonction des disponibilités. Cependant il est possible de prendre son petit déjeuner et/ou dîner, sur demande, au gîte du nouveau Grassonnet situé juste à côté.
Prix nuitée sans petit déjeuner : 35 euros
Adhésion annuelle obligatoire à la CVM : 2 euros par personne




Deuxième et troisième soirs, refuge de Loriaz :

Le Refuge de Loriaz. Le CREA Mont-Blanc vous offre de vivre l’expérience unique de deux nuits dans un refuge de montagne à une altitude de 2000 m. Le Refuge de Loriaz offre un confort basique : eau chaude mais pas de douche, lits en dortoirs (16 personnes) mais sous une couette et chauffé au bois. Le coucher de soleil sur le Mont-Blanc et un petit déjeuner sur la terrasse compenseront le confort rudimentaire. Vous partagerez votre dortoir avec l’équipe du CREA Mont-Blanc ; moment de convivialité assuré ! Un autre refuge équivalent pourra être privilégié en fonction des besoins scientifiques du moment et de la météo.

Restauration

Les diners du Dimanche soir et du Jeudi soir sont libres et à votre charge à Chamonix. Le Refuge de Loriaz nous accueille pour deux diners en altitude Lundi et Mardi. Les petits déjeuners du lendemain seront pris au Refuge de Loriaz, face au Mont-Blanc. Mercredi soir, le CREA Mont-Blanc organisera un apéro dinatoire. Moment de rencontre et d’échange, cette soirée vous permettra tout de même de vous reposer suffisamment tôt. Les petits déjeuners du Lundi matin, du Jeudi matin et du Vendredi matin sont à votre charge. Pensez aux formules nuitée avec petit déjeuner proposées par la plupart des hébergeurs. Concernant les déjeuners, ils vous seront fournis, tout au long de la semaine, par les partenaires locaux du CREA Mont-Blanc sous forme de pique-niques.
Si vous avez un régime alimentaire spécifique, merci de nous le signaler à l’inscription.

Le Programme au Jour le Jour

Jour 1 : Découverte de la recherche en montagne
RDV à 8h30 à l’Observatoire du Mont-Blanc
Randonnée en altitude pour découvrir les enjeux du changement climatique sur les paysages de montagne et les travaux des chercheurs de l’Atlas du Mont-Blanc. Découverte des protocoles et questions de recherche de la semaine.
Dîner libre (non inclus).
800 m de dénivelé D+ / 5h de marche.
Nuit au camp de base choisi.

Jour 2 : Premières observations, en route pour Loriaz
Rencontre avec l’équipe du CREA Mont-Blanc à l’Observatoire le temps d’un café. Présentation de notre association et des chercheurs.
Montée à l’alpage de Loriaz, l’un des principaux sites d’étude du CREA Mont-Blanc à 2000 m d’altitude. Le long du chemin, premières observations et protocoles de recherche.
800 m de dénivelé D+ / 5h de marche.
Nuit et diner au refuge de Loriaz où le(s) scientifique(s) nous retrouve(nt).

Jour 3 : Immersion à Loriaz
Départ matinal pour une journée d’observations avec le(s) chercheur(s).
Analyse de données en fin d’après-midi et le soir, discussion avec le(s) chercheur(s).
Entre 200 et 800 m de dénivelé D+ en fonction des protocoles et du groupe.
Nuit et diner au refuge de Loriaz.

Jour 4 : Retour au camp de base
Départ matinal pour un protocole d’écoute des oiseaux avec le(s) chercheur(s).
Retour à Chamonix dans la matinée.
Après-midi libre.
RDV à 18h à l’observatoire pour un apéro dinatoîre convivial avec l’équipe du CREA.
<800 m de dénivelé D-.
Nuit au camp de base choisi.
Jour 5 : Nouvelles explorations
Randonnée à la journée dans un autre secteur du massif pour de nouveaux relevés.
Dîner libre (non inclus).
800 m de dénivelé D+/D- en fonction du groupe.
Nuit au camp de base choisi.
Jour 6 : Bilan scientifique
RDV à 10h à l’Observatoire pour finaliser la saisie des données.
Débat et compte rendu scientifique l’après-midi en compagnie de(s) chercheur(s).
Le séjour se terminera par un pot de départ à l’Observatoire vers 16h.

Le programme est fortement tributaire des besoins scientifiques du moment, des conditions météorologiques, et de la condition physique du groupe. Le programme et les sites suivis peuvent donc varier sans préavis.


Journaux de Bord

« Ce n’est plus le Mont-Blanc qui capte toute mon attention » - Le témoignage de Marie-Claire ici.

« La mésange noire a éclairé cette journée passée sous la pluie » - Retrouvez le témoignage de Christian ici.

« Je me suis alors souvenu d’un poème écrit par mon grand père il y a plus de 60 ans qui exprimait le tryptique : le montagnard, le scientifique et le poète. » Retrouvez le témoignage de François ici.

« Et puis un jour grâce au CREA Mont-Blanc, on vit ce moment incroyablement émouvant où les effets du réchauffement climatique s’incarnent dans une protée de mésanges nouveau-nées comptées au creux d’une main. » Retrouvez le témoignage de Nelly ici.

A prendre avec soi

Veuillez vous référer à la liste de l'équipement nécessaire en pièce jointe à gauche sous la minimap.

Nos partenaires

Voir également