Res'OceanNiveaux 3 et 4

L’océan et l'espace te font rêver ? Apprends à conduire un voilier et à construire des mini-laboratoires flottants pour étudier les océans à (...) ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

Res'OceanNiveaux 3 et 4

L’océan et l'espace te font rêver ? Apprends à conduire un voilier et à construire des mini-laboratoires flottants pour étudier les océans à (...) ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

Menez à bien d'incroyables projets de recherche !
Des séjours de vacances qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets de sciences participatives pour le développement durable

Introduction

La technologie au service de l’océanographie et des changements climatiques.
Fabrique un gigantesque réseau d’outils d’étude des océans pour comprendre les grands changements climatiques, puis teste ton mini-labo flottent en conditions réelles grâce à un voilier Voile
Voilier
Passer des vacances scientifiques à la mer tout en faisant du sport.Découvrir les Açores en voilier. Observer des baleines. C’est possible avec nos stages nature baleines et dauphins.
que tu apprendras à conduire !

Le Séjour

L’INTRODUCTION :

L’océan a besoin de ton ingéniosité et de ton savoir-faire technologique ! Les changements climatiques au cœur de notre préoccupation environnementale trouvent leur origine dans l’état de santé des océans. Fabrique toi-même en découvrant des techniques de pointe, des balises d’étude des océans (courants océaniques,température, salinité…). Et en même temps apprends à conduire un voilier Voile
Voilier
Passer des vacances scientifiques à la mer tout en faisant du sport.Découvrir les Açores en voilier. Observer des baleines. C’est possible avec nos stages nature baleines et dauphins.
pour aller tester ces instruments en mer.

Courants océaniques,température, salinité, acidité n’auront plus de secrets pour vous, et c’est tant mieux, car vous participez sur ce séjour au projet de Recherche CETIS d’Objectif Sciences International : mieux connaître les Océans, s’impliquer dans leur étude, c’est commencer à les protéger pour demain.

LE SEJOUR :

La recherche à laquelle tu vas participer porte sur l’océanographie spatiale. Qu’est-ce que c’est ? C’est l’utilisation de l’espace pour mieux connaître les océans.
Pour cela, tu construiras des mini drones qui flotteront sur les océans en communiquant avec les satellites pour nous informer sur les grands courants marins qui régulent de climat de la planète.
C’est aussi un séjour d’apprentissage de la voile Voile
Voilier
Passer des vacances scientifiques à la mer tout en faisant du sport.Découvrir les Açores en voilier. Observer des baleines. C’est possible avec nos stages nature baleines et dauphins.
, car pour tester et lancer ces outils, il faut être capable d’aller en mer.
Ce n’est pas tout : pour comprendre la liaison avec l’espace et les satellites, tu vivras la mise en place d’un lancement de fusée !
Ce séjours sera donc une occasion unique :
- de découvrir l’océanographie et les grands courants marins,
- d’apprendre la navigation à la voile,
- de construire des balises (mini-drone/petit robot-outil) d’observation des océans,
- d’approfondir la notion de satellites et de fusées avec l’activité fusée à eau

La proximité du séjour ROV marin (mini-sous-marin) nous permettra de jouer également avec ces sous-marins pour tester des technologies d’observation marine (tel que photographier les fond marins, test des capteurs de température, etc....) et garantit des échanges encore plus riches !

LA RECHERCHE :

L’océan couvre 70% de la planète, c’est le principal moteur de la machine climatique. Les grands courants océaniques régulent le climat sur tout le globe. Comprendre leur évolution et leur devenir est un des enjeux les plus importants pour anticiper et maitriser les changements climatiques à venir.

Une bouée dérivante est un formidable outil d’étude des océans. C’est un mini-laboratoire autonome qui mesure en permanence les caractéristiques physiques de l’eau (température et salinité). Ces bouées sont larguées lors des expéditions en bateau dans les grands courants océaniques et communiquent en temps réel par satellite leurs positions et toutes les informations mesurées sur l’eau.
En plus de l’apprentissage de la voile pour vous rendre en mer, vous apprendrez à construire ces bouées dérivantes dans un laboratoire d’électronique aménagé spécialement pour ce séjour. Une fois construites, vous embarquerez pour les tester directement en mer. Cette recherche technologique s’accompagnera de tests de sous-marins pour de l’observation des fonds océaniques et d’apprentissage de lancement de fusée, afin de maitriser tous les outils de l’océanographie spatiale.
Les résultats technologiques de ce séjour seront utilisés sur les séjours expéditions du programme CETIS (les balises seront notamment lancé sur les séjours concernés par les grandes expédions (Açores par exemple))

Une fois la bouée dérivante lancée, tu pourras la retrouver en directement sur une carte en ligne parmi le réseau d’instruments déployé sur la mer.

MATÉRIEL UTILISE

- Matériel de labo d’électronique (fer à souder, composant électroniques, visserie métal, ...)
- Matériel de construction de caisson étanche (cylindre plastique, joint d’étanchéité, lest, ...)
- Bateau
- Matériel de lancement de fusée à eau
- Ordinateur
- appareil photos et caméra vidéo étanche
- jumelles

LE LIEU :

Le séjour se déroulera en mer d’Iroise couvrant une superficie de 3500 km2, avec 300 kilomètres de côtes, qui contient au-dessus comme en dessous de la surface de l’eau un grand nombre d’écosystèmes caractéristiques de l’environnement marin breton : dunes, falaises, archipels, landes, îles, fonds rocheux et sédimentaires. Elle a été par ailleurs classée en réserve de biosphère par l’UNESCO en 1988. La variété de ces paysages, associée à l’accès uniquement par la mer pour de nombreux sites, explique pourquoi cette zone concentre autant de biodiversité. Cette mer de renom, bien que redoutée par les marins, est très navigable en été. La houle et les tempêtes y sont effectivement très rares et bien au contraire, les criques aux eaux turquoises se révèlent, les iles deviennent facilement accessibles. Le Parc naturel marin d’Iroise (PNMI), premier parc marin français, a pour objectif de protéger et de valoriser ces richesses. Il offre un patrimoine naturel marin exceptionnel et de nombreuses activités professionnelles ou de loisirs. Les paysages de la mer d’Iroise sont très divers et saisissants de beauté. Le PNMI est un véritable outil de conciliation entre respect de l’environnement et activités humaines.

L’HÉBERGEMENT

Il est prévu dans une auberge de jeunesse ou un gîte typiquement breton, proche du port et des plages afin d’être rapidement sur l’eau.
L’auberge offre tout le confort avec des chambres en petit groupe (4 personnes) et des salles d’activités pour déployer pleinement vos envies de construction.

LE QUOTIDIEN SUR PLACE

Les journées se suivront mais ne ressembleront pas !
En début de séjour, les temps d’apprentissage de la voile alterneront avec la construction des outils de sciences océanique en laboratoire.
Puis sur la fin du séjour, les deux se mélangeront pour aller tester et valider les outils en mer depuis le bateau...
Il faudra faire preuve d’ingéniosité pour modifier vos créations directement depuis le bateau.
La vie au centre sera confortable : les repas seront servis par l’auberge, la cuisine est à votre disposition pour les repas du midi, douche et confort en chambre de petits groupes.
Le centre idéalement placé permettra de profiter de la plage sur les temps de loisir.

PROGRAMME DU SÉJOUR

Le séjour suivra une progression d’apprentissage et d’autonomie sur le terrain. Les séance d’apprentissage et de mise en pratique se succéderont au gré du vent des conditions météorologiques et alterneront entre sortie en mer et travail en atelier.

Thématique abordée
Voile :
- Connaissance du voilier et apprentissage des manipulations de base.
- Avancer à la voile, réglage des voiles et maintien d’un cap à la barre du bateau.
- Notion de repérage et de carte marine.
Sciences :
- Courant marin et régulation climatique
- Physique des océans (température/salinité)
- Notion de bouée dérivante (qui suit le courant).
- Électronique de base et électronique embarqué
- Caisson d’étanchéité
- Lancement de fusée et satellites
Vie locale :
Découverte de la région Bretagne.
Activité sportive littorale.

Tout les temps du séjours seront alterné entre apport de connaissance, mise en pratique sur le terrain, sortie en mer à la voile, activité ludique et sportive.
Ces différents seront organisé et construit directement avec les jeunes des le début du séjours en fonction de leurs envies, connaissances, niveaux, etc... c’est évidement un séjour participatif !

LE PROGRAMME CETIS

Les océans sont l’avenir de la planète. Occupant 70% de la surface de la terre, ils sont responsable de 65% de l’oxygène que l’on respire et constitue le plus grand et le 1er maillon de l’ensemble de la chaine alimentaire. Source incroyable de vie, ils abritent la biodiversité la plus riche au monde et pourtant la plus méconnue. La dynamique des courants est le moteur de la machine climatique, c’est l’océan qui régule l’ensemble du climat et notre météorologie. Pour toutes ces raisons, l’étude de l’océan est un des enjeux majeurs de notre siècle.
Le programme CETIS s’intéresse à l’ensemble de ces thématiques et ainsi collecte des données à diverses échelles pour mieux comprendre chaque composante et leurs interactions.
Mieux connaitre l’océan d’aujourd’hui c’est préserver l’océan de demain.

Les partenaires scientifiques du programme CETIS : Ifremer, Oceanopolis, Plancton Plancton Le plancton constitue le premier maillon de la chaîne alimentaire marine. Découvrez son importance et laissez-vous fasciner par sa beauté en participant à nos stages nature baleines et dauphins. du monde, CNRS...

L’ÉQUIPE

Le programme CETIS est porté des associations et des équipes de passionnées.


Cédric Courson : Fondateur et président de l’association « Astrolabe Expéditions », c’est le responsable du programme CETIS.
Marin et scientifique, passionné de mer et d’étoile, il est aussi médiateur et formateur scientifique et est en charge du contenu scientifique et technique du programme.

Florent Delorge : fondateur de l’association Rêver aux 4 coins, c’est le responsable pédagogique et directeur de l’ensemble des séjours CETIS. Professeur des écoles et féru de sport il est en charge du l’organisation logistique ainsi que du programme pédagogique des séjours.


Anosone Sygnavong et Louise Renard : sont les chargées de développement du programme CETIS, c’est grâce à elle que les activité se multiplie et se diversifie, elle sont aussi là pour répondre à toute vos question.
Anosone porte le programme Mix-it-up et s’engage sur le programme CETIS afin que nos activités puisse s’adresser au plus grand nombre.
Louise développer une antenne aux Caraïbes pour nos séjours se déplacer outre-atlantique.


Hugo Mayere : Skipper Brevet d’état, Hugo est le skipper et référent technique qui mènera à bien les bateaux du programmes CETIS. Il est aussi diplômé en biologie et en informatique et sera l’animateur de la plupart des séjours CETIS.

L’association Astrolabe Expéditions, partenaire du projet, met ses savoir-faire et ses voiliers au services du programme de recherche Programme de recherche Collaborer avec des structures scientifiques. Participer activement à des programmes de recherche de sciences participatives. C’est possible avec nos expéditions à la voile, découverte du plancton. CETIS.
www.astrolabe-expeditions.org
L’association Rêver aux quatres coins apporte sont expertise et son savoir-faire sur les séjours du programme CETIS.

Sur le séjour : l’équipe d’encadrement sera constituée de deux à trois personnes au total remplissant les compétences suivantes.
Le skipper dont le rôle sera de guider le duo de voiliers et d’assurer la sécurité de l’équipage lors des traversées. Sa connaissance privilégiée de la navigation et de l’Océan en fait un acteur primordial de la découverte de la voile ou de son approfondissement par les participants.
L’animateur scientifique : spécialisée dans les manipulations scientifiques. Il enseignera aux participants les différentes manipulations à effectuer et les techniques d’observation.
L’animateur pédagogique : grand habitué des séjours de vacances Séjours de Vacances Il s’agit de vrais séjours où vos enfants pourront à la fois découvrir le domaine scientifique de leurs choix mais également partir dans une région de leur pays ou du monde qu’ils ne connaissent pas. Objectif Sciences International propose une large gamme de séjours pour les vacances de vos enfants selon le lieu et le domaine scientifique. Ils pourront choisir entre un stage de sept, quatorze et vingt huit nuits, et faire des combinaisons entre les différents domaines scientifiques. et des animations en tous genre, il saura répondre à vos questions logistiques pendant le séjour.
Nous avons choisi de partir en comité réduit de huit participants afin de créer une atmosphère plus conviviale et de créer les conditions propices à une qualité de séjour et d’enseignement supérieur où chacun peut être initié à son temps aux différentes activités.

INFORMATIONS PRATIQUES

Transport :
Brest dispose d’une gare SNCF et d’un Aéroport. Il est ensuite possible de rejoindre Crozon par bus ou par navette maritime.
Une arrivée à la gare de Brest ou à l’aéroport est également possible, où un animateur viendra alors vous chercher en voiture.

Équipement :
Prévoir un équipement de bateau pour plus de confort est très utile : veste et pantalon de quart, lycras, bottes indispensables. Même si la météo du mois de juillet est favorable en Bretagne, le vent peut souffler rapidement lorsque l’on s’éloigne des côtes. Le froid est l’une des causes principales du mal de mer et peut être très facilement évité grâce à du bon matériel.

Conditions de Santé :
La plupart du séjour s’effectuera à bord du bateau. Vous n’avez à ce titre pas besoin d’être spécifiquement entraîné ou sportif mais il est tout de même nécessaire d’avoir un bon équilibre debout et de pouvoir faire face à une mer généralement calme mais pouvant présenter des vagues secouant légèrement les voiliers. A terre il faut également avoir en tête que nous effectuerons des randonnées, parfois sur plusieurs heures et kilomètres.

Stage Scolaire Stage Scolaire Apprendre les sciences sur le terrain. Apporter une pierre à l’édifice de la recherche scientifique. Valider son apprentissage par une mission professionnelle conventionnée et répondant aux enjeux actuels de compréhension des océans. C’est possible avec nos stages nature baleines et dauphins.  :
Nous proposons de signer des conventions de stage pour les étudiants inscrits sur le séjour et qui souhaiteraient le faire valider comme stage universitaire.

FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ)

Qu’est ce que je dois emmener ?
Couchage&literie : Prévoir son sac de couchage. Les draps housse de matelas sont fournis ainsi que les oreillers et leurs taies.
Vêtements de mer : Bien que vous naviguerez en été, il pourra rapidement faire humide et frais sur le plan d’eau. Bottes de pont (en plus de chaussures de marche/confort) vestes, salopettes, polaires, sont nécessaires.
Matériel photo/video/informatique : bien que tout le matériel soit fournit sur place, vous pouvez, si vous le souhaitez, emmener votre propre matériel photo/vidéo/informatique pour être plus à l’aise, les animateurs étant là également pour aider à utiliser au mieux votre matériel (aide avec appareil photo ou installation des logiciels sur votre ordinateur)
=> Indispensable : Ne pas oublier casquettes, chapeaux, crème solaire et lunettes de soleil (polarisantes de préférence)

Que se passe-t-il si j’ai le mal de mer ?
Le mal de mer n’est pas une fatalité, tout le monde peut l’attraper (comme on attrape un rhume), et on peut donc s’en prémunir. Pour cela il faut être actif en permanence et savoir écouter les besoins de son corps (aller dormir des qu’on est fatigué et mangé des qu’on à faim). On parle souvent de la règle des 3 F : ne pas avoir Faim, de pas avoir Froid, ne pas être Fatigué ! Le mental solide est un facteur important pour combattre le mal de mer (se forcer à être actif dynamique plutôt que de ce laisser aller au tangage ou à la fatigue).
Toutefois certaine personnes y sont plus sujette que d’autre, c’est pourquoi il est conseiller d’en discuter avant avec son médecin/pharmacien afin d’avoir si nécessaire une médication adapté (cachet anti-mal des transport type mercalm, bracelet anti-mal de mer, etc....).
Vaut mieux prévoir car le mal de mer peut très vite gâcher votre journée !
L’effet d’accoutumance est également important, en générale au bout de 2 nuit en merl votre corps s’habitue et s’adapte à l’environnement.

Dois-je avoir déjà fait de la navigation pour participer à ce séjour ?
Sur ce séjour il s’agira de navigation de quelque heure à la journée. Techniquement parlant aucune compétence particulière n’est requise, ni pour la voile, ni pour les sciences, tout vous sera appris sur place.

Dois-je prévoir des vêtement particulier ?
Oui, la navigation en mer peut-être longue et froide. il faut donc prévoir des vêtement chaud type polaire de randonnée, et des vêtement étanche pour le buste et les jambes (veste étanche et pantalon k-way).
On ne pense pas souvent à prendre des vêtement chaud en été alors que sur un bateau à tenir la barre plusieurs heure la nuit avec le vent, on peut facilement prendre froid ce qui conduit à la fatigue (perte de calorie) et donc au mal de mer. Pour éviter ça il est très important d’avoir bien chaud.

Sur un bateau peut-on recharger nos appareils électriques ?
Au port comme au centre on a accès 220V et il n’y a donc aucune limitation pour recharger vos appareils. En mer le bateau ne dispose que de prise 12v et en quantité limité. Les batteries sont donc principalement réservé à l’utilisation des instruments de bord. Il est toutefois possible, lors des traversés, de brancher son ordinateur sur la prise 12v du bateau pour l’utiliser ou la recharger (exactement comme dans une voiture).
Les téléphones sont totalement inutile en mer vu l’absence de réseau...

Peut-on téléphoner/communiquer en mer ?
Il existe des outils de communication en mer qui permette des échanges sommaires entre les bateaux ou avec les ports. Essentiellement pour recevoir la météo ou signaler une demande d’assistance.
Tout ce qui est communication téléphonique ou internet devra attendre le retour au port et eu centre d’hébergement.

PARRAINS

Photo par Fred Tanneau

Daniela Zeppilli, PhD, Post-doctorant Internationale d’Excellence en Sciences de la Mer
LabexMER Université de Brest, Institut Universitaire Européen de la Mer, Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la MER

« Je suis une Femme, Je suis Maman, je suis Scientifique, et j’aime la Mer. Voici mes 4 principales raisons qui me font soutenir les séjours d’Objectif Sciences International. J’aurai voulu connaître ce type de Vacances Scientifiques Vacances Scientifiques
Vacances Sciences
Camps de Sciences
Colonies de Vacances Scientifiques
L’ONG Objectif Sciences International propose des séjours complètement en dehors du commun ; il s’agit ici pour les enfants et adolescents de venir contribuer à des projets de recherche réels dont l’activité est mis exactement à leur niveau d’âge et d’intérêt ! Des Colonies de Vacances Scientifiques complètement différentes de ce qui se faisait du temps des Colonies de Vacances « tout court ».
quand j’étais enfant. »

Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également