Maroc, Terre Crue d'Hier et de Demain...Niveaux 2 à 4

Vous aimez le voyage, la découverte de territoires et l'interaction forte avec les populations locales ? Vous souhaitez découvrir ou vous (...) ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

Maroc, Terre Crue d'Hier et de Demain...Niveaux 2 à 4

Vous aimez le voyage, la découverte de territoires et l'interaction forte avec les populations locales ? Vous souhaitez découvrir ou vous (...) ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

Menez à bien d'incroyables projets de recherche !
Des séjours de vacances qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets de sciences participatives pour le développement durable

Introduction

Venez participer aux côtés de l’association Objectif Sciences International à l’ouverture d’une voie Marocaine qui s’inscrit dans la dynamique de l’ONG envers les zones arides.
Notre regard est depuis longtemps porté vers cette région et ce sont deux années de contact et de travail qui ont été nécessaires à la mise en place de cette collaboration à la fois dynamique et prometteuse pour l’avenir, tant les projets mis en place sont stimulants et innovants.


Le Séjour

Cette page décrit le séjour. Vous pouvez également visualisez la description du lieu pour en savoir plus sur le pays, son environnement, et surtout, sur le cadre d’accueil. Merci de continuer la lecture ci-dessous pour la description du séjour.


Le projet

Ce séjour solidaire Solidaire
Solidarité
Passez des vacances solidaires ? Aider à approfondir la compréhension actuelle des océans ? C’est possible avec nos stages nature baleines et dauphins.
fait partie du Programme de Recherche Programme de recherche Collaborer avec des structures scientifiques. Participer activement à des programmes de recherche de sciences participatives. C’est possible avec nos expéditions à la voile, découverte du plancton. et d’Education inTERRAction de l’ONG Objectif Sciences International.

Le village de Malal situé au Nord de Zagora (sud-est du Maroc) dans la somptueuse vallée du fleuve Drâa vous attend avec l’espoir qu’ensemble nous pourrons tous contribuer à l’amélioration des conditions de vie des hommes et des femmes de cette région.

L’enjeu principal est l’amélioration de leur quotidien, et d’agir avant que le développement classique ne les rattrape. En effet, les thèmes de la santé, de l’habitat, de la qualité de vie, du bien être et du bien vivre sont primordiaux pour cette population. En passant par la case de certaines évolutions ou amélioration de type occidentales (peu appropriées), le développement économique non coordonné n’apporte pas d’avantages, voire tout le contraire. Ce lieu est encore protégé, et la convivialité, le partage et l’entraide restent les idéaux de base de cette société : Le bien vivre, oui mais pas à n’importe quel prix !

Notre entente idéologique avec celle des habitants s’accorde autour des thèmes de la « Technologie appropriée », de la « Conscientisation globale » et de la transmission de savoirs (savoir, savoir-faire, savoir-être). Le principe de la « Technologie appropriée » consiste à dire qu’il n’existe ni un modèle ni même une seule solution, mais au contraire une multitude de solutions différentes pour répondre de manière appropriée à une problématique donnée. La prise en considération du lieu, de l’histoire, des ressources, de la nature ainsi que des cultures originelles est primordiale. Nous définirons à partir de cette analyse quelle technologie est appropriée à un problème en un lieu précis. Pour cela nous nous aiderons d’une méthodologie de projet organisée via une la prise en compte des 5 éléments (la Terre, l’Eau, l’Air, le Feu, la Vie (plantes, animaux...) ).

Pour exemple, le Maroc a une forte identité autour de la construction en Terre. Lors de cette expédition, nous serons en interaction privilégiée avec plusieurs personnages (professionnels de la Terre Crue, décideurs locaux, acteurs de la vie quotidienne locale) incontournables dans l’optique de la réussite finale du projet, et de son appropriation par la population.


L’objectif de ce projet est de créer une dynamique « Analyse-Recherche-Projet ». Pour ce faire, nous avons identifiés des problématiques avec notre partenaire sur place, l’association Amal (association pour le développement de Malal).
Toutes les expériences validées par le Programme de Recherche Programme de recherche Collaborer avec des structures scientifiques. Participer activement à des programmes de recherche de sciences participatives. C’est possible avec nos expéditions à la voile, découverte du plancton. inTERRAction sont en libre de droit et donc reproductibles gratuitement par n’importe qui.

Problématiques identifiés et solutions envisagées

- Pérennité des ouvrages construits en Terre, manque ressenti de modernisme et de confort :
Les ouvrages et habitations en Terre ne sont plus pérennes car les savoirs des « anciens » ont moins été transmis et le modernisme pousse à l’utilisation sans retenue de ciment (enduits et construction) et de climatisation.
→ Transmissions de savoirs des techniques modernes de construction en Terre (construction et enduits) qui assurent la durabilité des ouvrages réalisés.

- Qualité de l’eau :
L’utilisation intensive d’engrais (pour la culture de pastèques notamment)
Les engrais utilisés pour les cultures polluent les réserves d’eau de la nappe (eau bu par la population) et le roi du Maroc s’est déjà exprimé sur l’attention à porter à ce problème (maladies détectée chez les enfants).
→ Recherche en conception de composteurs permettant de garder la fraîcheur en saison chaude afin de créer des engrais naturels.

Visite dans un champ de pastèques

Pdf d’un article dans l’Economiste

- Manque d’eau (quantité) :
La nappe phréatique à baissé de 30 mètres en 40 ans, le fleuve Drâa est devenu un oued et ne rempli plus suffisamment les réserves d’eau (passage de l’eau lors des rares pluies).
→ Recherche en récupération, condensation et stockage de l’humidité présente pendant les nuits

- Difficultés d’accès à l’énergie :
La conservation des aliments est réalisée dans de grands hangars collectifs énergivores.
→ Recherche en conception de frigos solaires sur les concepts de rayonnement de masse froide et d’évapotranspiration

- Gestion de déchets plastiques :
Comme souvent en Afrique, la gestion des déchets n’est pas identifiée comme une problématique. Les déchets non décomposables (plastiques notamment) sont donc abandonnés en bordure des villages.
→ Recherche et réalisation de Four peu consommateur de comburant permettant la destruction ou la réutilisation des déchets plastiques en les valorisant (énergie crée pour la cuisson ou la valorisation de produits plastiques transformés).

Le projet global n’en est qu’à son commencement et lors de l’expédition pionnière, un modèle de composteur a été réalisé. Il est depuis 6 mois en cours d’expérimentation.

Vous avez dit « Technologie Appropriée ? »

La Technologie Intermédiaire, ou Technologie Appropriée, est une voie médiane entre les techniques vernaculaires, dont les performances peuvent parfois être un handicap au développement (sauf à ce que celui-ci ne soit pas souhaitable pour des raisons de bien-vivre) et la haute technologie, dont le coût financier et en termes de formation nécessaire est également un handicap au développement.

Dans le domaine de la Terre en tant que Technologie Appropriée de Pointe nous trouvons plusieurs exemples frappants :

  • Distribution de Lait Frais dans les pays chauds : en Asie du Sud-Est, en Afrique... des agriculteurs qui distribuent leur lait frais en tournée quotidienne voient leur lait tourner en fin de journée, et rendu non consommable. De grandes entreprises qui pensent « développement » proposent alors à la vente des additifs soit d’origines pétrochimiques, soit d’origines génomiques, pour stopper la modification du lait. Ces additifs ont des impacts écologiques et carbones, et pourraient avoir des effets secondaires qui ne sont pas connus à ce jour. L’ONG Objectif Sciences International préférera, pour résoudre ce problème, de préconiser l’usage de la terre cuite sous forme de deux pots, l’un inséré dans l’autre, une couche de sable entre les deux. De l’eau introduite dans la couche de sable à chaque arrêt de la tournée de distribution de lait, s’évapore par les pores du pot de terre cuite extérieur, et ce faisant, va prendre des calories au pot intérieur, et donc, REFROIDIR le lait ! En fin de tournée, le lait sera frais et froid, et toujours bon à la consommation... parce que dépourvu d’additif miracle.
  • Climatisation Solaire : Dans une maison construite de pierres assemblées avec de la terre, il fait entre 16 et 18°C à l’intérieur quand à l’extérieur il fait 40°C. Pour fonctionner, le système doit être composé d’un matériau poreux, car il faut emmagasiner l’humidité de la nuit pour qu’une fis le soleil revenu, l’eau s’évaporant celle-ci prenne des calories à l’intérieur de l’habitation. La Terre Crue convient parfaitement à cet usage et est gratuite en plus d’offrir d’autres avantages. Par exemple, puisqu’elle composée de manière uniformément répartie de terres rares en très petites proportion, elle a un effet adoucissant sur la pollution électromagnétique.
  • Conservation des aliments : l’ONG Objectif Sciences International préconise la Terre Crue comme matériaux pertinent pour l’élévation de frigos agricoles dans les régions chaudes du Nord ou du Sud. Les fluctuations de températures seront contrôlées par les mêmes capteurs et modifications régulières d’ouvertures et circuits internes, et les aliments y seront en sécurité.
  • Développement de Terres Agricoles Riches au milieu du désert : l’ensemencement des sols en vie passe par le développement d’une panacée de micro-organismes (virus, champignons, bactéries, levures, micro-insectes, micro-reptiles, micro-mammifères...) qui sont nécessaires au développement d’un sol nourricier. L’ONG Objectif Sciences International travaille, avec VOUS, sur ce séjour, à la conception de tels outils, en Terre Crue. Pour en savoir plus, venez vous activer sur ce séjour à nos côtés.
  • Déchets et Energie : Aujourd’hui, la Terre Crue est l’outil technologique le plus simple mais qui possède cependant toutes les caractéristiques nécessaires pour amener un feu à plus de 1’200 °C avec le maximum d’efficience. Laconstruction se réalise en Terre Crue t subit une cuisson basse température sur la durée. Alors qu’un feu de cheminée récupérera seulement 20% d’énergie du bois utilisé et que 80% seront gaspillés, un poêle avec foyer fermé à post-combustion utilisera entre 90 et 99% de la ressource et ne fera donc quasiment aucun déchet. Ces appareils, constructibles en Terre Crue, sont 100 fois plus puissants et de 5 à 10 fois plus rentables que les radiateurs. Alors qu’un radiateur fournira 2’000 W, un poêle de masse en fournira 200’000 Watt puis les répartira ensuite soit de manière immédiate sur plus de surface, soit de manière plus longue sur une même surface. Utilisez maintenant les déchets comme ressources à brûlez : puisque les toxines qui sont relâchées dans l’air brûlent à 1’000°C et que les feux en plein air ne dépassent pas les 300°C, si les déchets sont utilisés dans ces pôles de masse non seulement l’air sera débarrassé des pollutions cancérigènes générées par les feux de déchets mais en plus le bois, ressource précieuse, n’en sera que moins exploitée. Mais cela ne s’arrête pas là. Au lieu de chauffer un lieu, via une masse d’accumulation, on peut aussi faire tourner une turbine... et générer de l’électricité. Lorsque l’on connait les très bons rendements des micro-turbines de production d’électricité, et quand on sait qu’un poêle de masse avec foyer fermé à post-combustion utilise entre 90 et 99% de la ressource, on comprend aisément le très grand avantage de la Terre Crue, gratuite, et disponible sur place, pour apporter un meilleur bien-vivre tout en nous épargnant de devoir consommer la planète à pleine bouche.
  • « Etc ! »

Oui, nous avons bien dit Technologie Appropriée de Pointe... et c’est dans le cadre de ce Séjour du Programme de Recherche inTERRAction d’Objectif Sciences International que vous pourrez concevoir et mettre sur pied, de vos mains et avec vos idées, de telles solutions d’avenir !

Le projet Terre Crue n’est pas le seul à être mis en œuvre dans cette collaboration. Il sera en étroite interaction avec le projet Oasis également géré par Objectif Sciences International via le Programme de Recherche et d’Education PERCEPTION. Vous y aurez accès par votre participation à ce séjour Terre Crue.

L’environnement

Visualisez la description du lieu de ce séjour pour en savoir plus sur le pays, son environnement, et surtout, sur le cadre d’accueil.

La Terre Crue

La Terre Crue est un matériau de construction ancestral, sans doute le premier au monde, toujours utilisé dans de nombreux pays. L’Afrique représente le berceau de cette technique basée sur le pouvoir liant de l’argile mélangée au sable.

Vous découvrirez à cette occasion ce somptueux pays regorgeant d’histoire et d’authenticité, vous y ferez des rencontres incroyables. Nous vous proposons un voyage dans les temps passés, mais aussi futurs au travers de la construction en Terre, matériau écologique et naturel de demain.

Venez découvrir, vous former, ou vous perfectionner aux caractéristiques, à la pratique et aux nombreux avantages apporté par la Terre dans la construction. Le plus important étant de ne jamais perdre la notion de « plaisir » de vue

Le matériau Terre Crue possède de nombreux domaines d’application technologiques, notamment dans son utilisation à construire, mais aussi à créer et vivre. Le désintérêt pour ce matériau est survenu en Europe après la seconde guerre mondiale, du fait du besoin de reconstruire vite, et de l’avancée du « progrès ». Pourtant aujourd’hui encore plus d’un tiers de l’humanité habite des constructions en Terre Crue.

C’est un excellent matériau, disponible en quantité, sous nos pieds, à moindre coût. Son utilisation est facile, non dangereuse pour la santé et ne demande pas de processus de transformation complexe consommateur d’énergie. Elle est facilement travaillable par tous, mais demande un travail de préparation et de mise en œuvre conséquent.

Son utilisation entraîne une forte cohésion humaine, une intensité sociale, et donc une grande convivialité.

En résumé : au Maroc la Terre Crue est une technologie appropriée. Elle est présente partout, donc économique, elle est écologique puisque naturelle, et elle est très compatible avec la vie humaine car elle régule l’hygrométrie d’une habitation, « absorbe » les odeurs, et est parfaite pour créer de la « masse saine ». Thermiquement, la Terre Crue est un matériau très performant. Elle s’utilise aussi en structure sans le mélange ou l’apport d’aucun autre matériau (pisé, briques de terre, bauge etc...). Attention le 100 % Terre (ou tout autre matériaux) n’est pas forcément un choix pertinent en construction.

La Terre Crue est de plus un matériau pérenne vis à vis des conditions météorologiques en fonction de la qualité de sa mise en œuvre. L’humidité faisant gonfler l’argile, elle s’auto-protège et s’érode donc peu.

Tout cela peut être l’occasion d’une découverte, d’une innovation, d’une spécialisation, ou encore de partager un agréable moment de travail collectif.

Face au contraintes réalisées, et donc au besoin du local et du bien être, la matériau Terre Crue s’impose comme une évidence.

La Terre crue n’est pas la solution, mais une solution à mettre en inTERRAction avec d’autres.

L’équipe encadrante

Elle est composée de 2 à 3 personnes :

Rémy QUEHON :
Responsable scientifique et technique
du Programme de Recherche inTERRAction.
C’est un professionnel français de la
construction en Terre (membre du
conseil collégial du collectif des
professionnels de la construction
en Terre Crue de Midi-Pyrénées) et
un passionné de construction naturelle.
Vous pourrez profiter de son expérience,
et de ses savoirs. Tout comme sa passion
pour le pain, il vous les transmettra
le plus naturellement du monde.

Charlie URRUTIAGUER : Encadrant du Programme de Recherche
inTERRAction. Ingénieur de formation, il est aujourd’hui directeur
adjoint d’un cluster d’entreprise dans le secteur du bâtiment. Il est
lui aussi passionné de construction naturelle et de construction en Terre.

Solène TOUZEAU : Encadrante du Programme de Recherche inTERRAction. Responsable du Programme de Recherche PERCEPTION au sein d’Objectif Sciences International. Elle a connaissance du territoire et prépare la mise
en place du Programme de Recherche OASIS dans la même région pour 2015.

Visualisez la description du lieu de ce séjour pour en savoir plus sur le pays, son environnement, et surtout, sur le cadre d’accueil.


Le séjour

Il sera cadencé de moments de visite, de veillées en compagnie de vos amis parmi les habitants du village qui le seront devenus, de rencontres privilégiées, de moments d’échanges et de partage, de temps de détente, ainsi que de moments de découverte des techniques, d’apprentissage des gestes, et finalement viendront le moment de la réalisation personnelle du projet final.

Tout d’abord nous traverserons une partie du Maroc (Marrakech-Malal) en profitant de ses merveilleux paysages pour nous acclimater à la culture Arabe. Nous nous mettrons à l’écoute des locaux pour échanger sur leurs besoins.

Nous découvrirons ensemble les bases de la Terre Crue ainsi que son application à la construction. Nous nous rendrons sur les lieux d’extractions du matériau et l’étudierons afin de mieux le comprendre et apprivoiser ce minéral plastique. Nous établirons les caractéristiques de la Terre locale par différents tests et essais.

Le projet final consiste à concevoir et créer, sur place, des objets technologiques constitués de terre crue de pointe. D’une saison à l’autre, d’une année sur l’autre, le projet évolue et se complète. Chaque groupe de séjour de science Science La science est désormais l’affaire de tous. Découvrez la science d’une manière ludique et active. Nous vous proposons d’en découvrir plus sur nos expéditions à la voile, découverte du plancton. solidaire Solidaire
Solidarité
Passez des vacances solidaires ? Aider à approfondir la compréhension actuelle des océans ? C’est possible avec nos stages nature baleines et dauphins.
vient apporter son eau au moulin... ou son grain de sable à l’édifice si vous préférez. Les étapes de conceptions et de réalisations sont des temps forts d’apprentissages pour vous et d’avancement et de concrétisation de projet pour tout le monde. Contactez nous pour connaître les avancées en cours et les futurs projets qui vous attendent !

Création d’un composteur
Création d’un composteur


Création d’un composteur
Création d’un composteur

Une fois le séjour réalisé, une cérémonie de retransmission en compagnie des officiels locaux, clôturera notre travail et nos actions sur place. Sur le chemin du retour nous ferons escale à Marrakech pour en découvrir ses secrets architecturaux mais aussi sa vie, hors des sentiers touristiques habituels grâce aux contacts privilégiés qu’Objectif Sciences International possède sur place.

Visualisez la description du lieu de ce séjour pour en savoir plus sur le pays, son environnement, et surtout, sur le cadre d’accueil.

Vous aurez sans doute du mal à quitter cette expérience unique mais vous emporterez avec vous dans votre cœur d’inoubliables souvenirs et peut-être, qui sait, de nouvelles envies...


ATTENTION :

- Le travail du matériau Terre Crue demande un investissement physique certain. Les cessions d’activité ne sont pas longues mais demandent à être portées à leur terme. Soyez en conscient. Evaluez bien votre potentiel.

- Ce séjour est une expédition dans un continent étranger, soyez conscient des différences culturelles, du respect à tenir envers chacune et chacun.

Conseils Pratiques :

- Ayez un passeport en cours de validité, cela vous mettra à l’abri de mauvaises surprises arrivés à l’aéroport.

- Le climat est sec et désertique mais chaleur et fraîcheur pourront être rencontrés lors de notre séjour. Prévoyez des affaires en conséquence.

- N’oubliez pas votre appareil photo, et pensez si possible à y ajouter un filtre UV voire polarisant.

Transport :

Le rendez-vous est donné à l’aéroport de Marrakech où nous nous retrouverons tous le même jour, avant de prendre la route le lendemain matin pour Mallal.

Vous pourrez facilement et à des tarifs très abordables (entre 70 et 250 euros) rejoindre Marrakech par avion (vols à préciser, contactez nous pour les dates et les horaires).

Diaporama

Cliquez sur cette image et rêvez avec nous aux couleurs et aux voyages que nous offre la Terre Crue :

A bientôt !

Visualisez la description du lieu de ce séjour pour en savoir plus sur le pays, son environnement, et surtout, sur le cadre d’accueil.

Concept Appris sur le séjour

Co-évolution - Connaissances ancestrales - Permaculture - Applications modernes de techniques anciennes - Conception et Avancement de Projet - Techniques de constructions - Habitat traditionnel local - Maîtrise du feu - Découverte Utilisation et Maîtrise de la Terre Crue - Bauge - Pisé ou Banco - Enduits en Terre

Le Matériel Utilisé

Logiciels de conception assistée par ordinateur - Microscope - Guides de reconnaissance des roches et minéraux - Four à Bois - Terre Crue locale - Bois - Matériel du Constructeur Terre - Tamis - Outils du maçon écologique

Photos / Vidéos

Rémy Quehon

© OSI : Solène Touzeau, Rémy Quéhon

© OSI : Rémy Quéhon

© OSI : Solène Touzeau

Nos partenaires

Voir également