DRONE CONNECTION +12 ans : LIFTERSNiveaux 1 à 3

Embarquez pour l'expérience drone au service de la biodiversité et venez tester des systèmes innovants de propulsion comme les lifters. ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

DRONE CONNECTION +12 ans : LIFTERSNiveaux 1 à 3

Embarquez pour l'expérience drone au service de la biodiversité et venez tester des systèmes innovants de propulsion comme les lifters. ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

Menez à bien d'incroyables projets de recherche !
Des séjours de vacances qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets de sciences participatives pour le développement durable

Introduction

Venez découvrir les drones avec la nature comme terrain de jeu. Dessinez et concevez votre propre lifter et participez à une programme de recherche Programme de recherche Collaborer avec des structures scientifiques. Participer activement à des programmes de recherche de sciences participatives. C’est possible avec nos expéditions à la voile, découverte du plancton. innovant sur ce nouveau mode de propulsion.

Le Séjour

Vous rêvez de voler la tête dans les nuages, de partir à la découverte de la faune et la flore depuis le ciel ? Alors ce séjour est fait pour vous ! Au cœur de la forêt boréale canadienne, où la biodiversité est foisonnante et les paysages magiques, venez vivre une aventure unique. Vous apprendrez à maîtriser ces merveilleuses machines volantes et roulantes avant de vous immerger dans la découverte de la faune locale. Cherchez et observez les animaux depuis les airs. Trouvez les meilleures approches possibles pour ne pas les déranger. Prenez des images inédites en HD et mettez vos observations au service de différents programmes locaux de préservation de la faune et la flore. Toujours muni de vos drones, vous serez également amené, en tant que naturaliste en herbe, à effectuer différentes missions sur le terrain comme cartographier l’habitat de telle ou telle espèce, effectuer des prélèvements… Vous et votre équipe aurez la responsabilité d’une machine volante ou roulante. Il vous faudra planifier vos missions, préparer le matériel, le transporter, le mettre en œuvre et analyser les résultats. Il vous faudra parfois marcher plusieurs heures pour rejoindre les lieux de votre mission, voire même bivouaquer sur place.

PNGEncadré et guidé par des professionnels du drone, vous établirez les protocoles d’utilisation de ces machines pour les séjours et expéditions OSI. Mieux encore, vous pourrez valider vos compétences grâce à un diplôme qui vous ouvrira les portes des expéditions OSI. Muni de ce diplôme, vous pourrez alors postuler au rôle de pilote ou cadreur pour les expéditions menées dans le cadre du programme de recherche Programme de recherche Collaborer avec des structures scientifiques. Participer activement à des programmes de recherche de sciences participatives. C’est possible avec nos expéditions à la voile, découverte du plancton. et d’éducation « PANTHERA » au Kirghizstan sur le suivi de la panthère des neiges, ou encore pour le suivi de l’ours dans les Pyrénées ou du loup dans les Alpes. Quoi de mieux que de ramener des images inédites de grands animaux comme le loup, l’ours ou la panthère des neige ?

Mais ce séjour ne s’arrête pas là ! Fort de ce potentiel drones nous vous proposons de mener des recherches sur la propulsion des drones et plus particulièrement sur les « lifters ». Vous participerez à des expériences inédites sur l’électricité. Vous aurez pour mission de croiser ces éléments de recherche avec votre connaissance du monde du drone et pourquoi pas révolutionner cette matière pour en faire un outil encore plus efficace !

Vidéo

Le Projet de Recherche

Les drones peuvent presque tout faire : ils peuvent décoller verticalement, voler très haut ou au ras du sol, sur courte ou longue distance, voler quelque minutes ou plusieurs heures, se déplacer en terrain difficile, sonder les puits les plus profonds, etc. Ils peuvent être gérés manuellement ou automatiquement, prendre des échantillons, des mesures, des images dans plusieurs longueurs d’onde (visible, UV, IR). Toutes ces performances en font l’outil idéal pour mener des actions d’observation et de protection de la faune et la flore de notre planète.

OSI, grâce à cet outil ludique et attrayant qu’est devenu le drone, cherche à mettre en valeur notre planète et à la protéger par la prise de conscience, auprès des adultes de demain, de sa richesse et de sa fragilité. Ainsi, en plus d’apprendre à maîtriser en toute sécurité ces machines terrestres et aériennes, vous pourrez découvrir sous un œil nouveau la faune et la flore locales. Il vous faudra adapter vos actions avec votre environnement pour pouvoir mener à bien vos missions. Toutes ces réflexions seront mises à profit afin d’établir les futurs protocoles d’utilisation de ces outils et feront l’objet d’une retransmission, chaque séjour apportant ainsi sa pierre à l’édifice.

Mais le point faible des drones multirotor reste leur autonomie. Ne pouvoir voler que 15 minutes est plutôt frustrant et limite le fort potentiel de ces machines. C’est pourquoi nous vous proposons de partir vers le monde des « lifters » pour tenter de résoudre ce problème.

Vous intégrerez une équipe de chercheurs qui, grâce à votre aide, mèneront des expériences sur ce phénomène. Vous pourrez ainsi tester de nombreuses configurations et trouver la meilleure pour améliorer vos drones. Vous serez pleinement immergés dans un projet innovant qui pourrait tout simplement bouleverser le monde des drones et de la propulsion électrique en général !

Les Lifters

Le lifter est un condensateur asymétrique qui utilise de la Haute Tension (>20KV) pour produire une poussée. Il fonctionne sans pièce mobile, vole silencieusement, utilise seulement de l’énergie électrique et est capable de soulever son propre poids plus une charge utile additionnelle.
Le lifter utilise l’Effet Biefeld-Brown découvert par Thomas Townsend Brown en 1928 : « Lorsque deux électrodes de forme appropriée sont fixées l’une à l’autre, immergées dans un milieu diélectrique et chargées de signe opposé et à un degré approprié, une force est produite qui tend à faire bouger la paire d’électrodes dans ce milieu. »
L’effet Biefeld-Brown transforme donc une différence de potentiels électriques en énergie cinétique, d’où sa caractérisation d’effet électrocinétique.

Concept Appris sur le séjour

AÉRODYNAMIQUE - SUIVI ANIMAL - PHOTOGRAPHIE AÉRIENNE - PILOTAGE AU SOL - CARTOGRAPHIE - CONCEPTION ET AVANCEMENT DE PROJET - COMPTAGE - PILOTAGE - TRAITEMENT DE L’IMAGE - TRANSMISSION - FPV - SÉCURITÉ - PLANIFICATION - RÉGLEMENTATION - SÉGRÉGATION DE L’ESPACE AÉRIEN - AÉROLOGIE - MÉTÉOROLOGIE - MOBILITÉ - CHECK-LIST - OBSERVATION ET SURVEILLANCE

Le Matériel Utilisé

GPS - BAROMÈTRE - DRONE - ROVER - TÉLÉCOMMANDES - ORDINATEURS - HÉLICES - MAGNÉTOMÈTRE ET COMPAS - BATTERIES LIPO - VARIATEUR ESC - OUTILLAGE - CAMÉRA - CIRCUIT VIDÉO - LOGICIEL INFORMATIQUE - AÉRONEF SANS PILOTE - SIMULATEUR - ACCÉLÉROMÈTRE - STATION SOL - LUNETTES D’IMMERSION

Si vous possédez un Drone, vous pouvez venir avec sur le séjour.

Vous pourrez, à cette occasion :

  • Apprendre à l’utiliser, ou vous améliorer encore dans son usage
  • Apprendre à l’entretenir et à en faire sa maintenance

Votre appareil sera mis en lieu sûr en dehors des temps de pilotage (voir Conditions de Participations au Séjours.

Si vous avez un drone et qu’il est en panne, ou cassé, il est possible, soit de vous aider à le remettre en état de fonctionnement, soir d’en arriver à devoir vous dire… qu’on ne peut plus rien faire. Nous laisserons donc à votre jugement le choix de l’amener ou pas sur le séjour.

Que vous possédiez déjà un drone ou pas, dans les deux cas, vous recevrez durant le séjour toutes les informations, et la pratique, qui vous permettront de vous orienter sur le drone qui vous convient le mieux pour la suite de votre évolution, selon les différents critères qui existent (budget, objectif, usages…).

ATTENTION : si vous amenez un drone avec vous, et que vous venez sur le séjour en empruntant l’avion, vous devrez :

  • Mettre le drone, sans ses batteries, dans la soute
    (veillez à ce qu’il soit bien protégé des chocs)
  • Mettre les batteries dans votre bagage personnel, dans la cabine
    (2 maximum, chacune séparées dans un sac plastique indépendant)

Le Quotidien sur Place

Après avoir intégré une équipe, vous tournerez sur les différents postes : pilote, cadreur et mécanicien. La première semaine est généralement dédiée à l’apprentissage progressif du pilotage sous l’égide de spécialistes du drone. Au programme : simulateur, pilotage en double commande, exercices de vol stationnaire, en translation, les carrés puis les « huit ». Vous évoluerez ensuite sur des machines plus grosses et plus sophistiquées et terminerez sur votre machine de terrain. Vous étudierez également, avec des spécialistes locaux, la faune et la flore, à la recherche des meilleurs endroits pour observer tel ou tel animal. Vous alternerez ainsi, dans la même journée, séances de pilotage, échanges et jeux de plein air.

Le deuxième semaine s’articulera autour des missions sur le terrain. Une fois les bases de pilotages et d’utilisation des machines acquises, il vous faudra les mettre à l’épreuve en situation réelle. Vous choisirez vos missions et apprendrez à les planifier de A à Z, à les exécutez et à en exploiter les résultats. Dans ce cadre, vous serez amené à partir en randonnée ou même à bivouaquer pour des missions de nuit ou de bon matin. Chaque mission sera ensuite expliquée et analysée avec tous les participants et les éducateurs du séjour. Un bilan sera établi et de nouvelles recommandations pourront ainsi être émises pour l’amélioration des machines ou leur utilisation.

Mais tout au long de ce séjour, vous côtoierez aussi des chercheurs qui vous expliqueront le monde des « lifters » et les notions scientifiques nécessaires a sa compréhension. Vous effectuerez par des expériences simples qui vous permettront de mettre en l’air des charges légères. Puis, au fur et mesure de votre compréhension du phénomène, vous serez amenés à mettre en place vos propres expériences et à vous immerger dans votre rôle de chercheur. Vous alternerez dans la même journée des séances d’activités scientifiques, de pilotage, d’échanges et de jeux en pleine nature ainsi que des veillées, des activités culturelles et artistiques dans les pas des amérindiens et, bien sûr, des activités sportives comme des parties de baignade ! Le soir, vous vous réunirez autour du feu de camp en mangeant des guimauves et en profiterez pour observer les étoiles… Eh oui, même les plus émérites des scientifiques ont besoin de détente !

La fin de séjour permettra de consigner l’ensemble de ces résultats et fera l’objet d’une retransmission publique. Ce sera l’occasion d’exposer son travail et de passer le flambeau au séjour suivant.

Parrains

Dr. Federico Rosei, PhD, Professeur et Directeur de l’INRS Énergie Matériaux Télécommunication,
Titulaire de la Chaire UNESCO sur les matériaux et les technologies pour l’économie, le stockage et la conversion de l’Énergie

« Le monde d’aujourd’hui a besoin de plus de sciences et de plus de scientifiques. Un camp de sciences est une excellente activité pour nourrir la curiosité des jeunes envers la nature et la science, et les encourager à poursuivre des études scientifiques. Si j’étais un petit peu plus jeune, j’irais moi-même ! »

L'Hébergement

À deux pas du parc national de la Mauricie, au cœur de la nature, vous serez logés au camp du Lac Vert. Situé à 45 min de Trois-Rivières, dans le village de Saint-Mathieu-du-parc, le camp du Lac Vert est entouré de montagnes boisées. Il accueille chaque année des centaines de jeunes qui viennent y vivre des expériences inoubliables. En toute saison, ses équipements permettent de recevoir groupes, familles et associations désirant disposer d’un environnement paisible.
Vous vous retrouverez dans un cadre enchanteur où vous pourrez vivre le camp dont vous rêvez. Dans un chalet chaleureux, vous profiterez d’une grande salle de séjour avec un coin salon et d’une cuisine avec une salle à manger. Après une bonne nuit en dortoir, vous pourrez profitez dans la journée - en plus des activités scientifiques - du service de cafétéria et des activités de plein air (baignade, canotage, tir à l’arc, escalade, etc.) proposées par le camp du Lac Vert.

FAQ

Posez une question

L’observation directe de grands animaux est elle garanti lors de ce séjour ?

De par nature ce type d’images est plutôt rare mais... tout est possible !

A défaut, l’observation des habitats, des évolutions de ce dernier reste toujours possible et apporte de nombreux indices importants quand à la bonne santé de tel ou tel espèces. Ce type d’informations est d’ailleurs très prisé par les naturalistes qui peuvent ainsi anticiper les changements et leurs impacts sur l’espèce suivie.

Répondre à ce message

Il y a t il des dangers particuliers pour les participants ?

OSI s’appuie sur la société INTERDRONES SERVICES pour l’organisation et l’encadrement des séjours DRONES CONNEXION. Fort de plus de 2 ans d’existence, cette société met à disposition son encadrement de qualité en la personne de pilotes qualifiés qui exercent cette profession.

Nous mettons également l’accent sur la sécurité grâce à du matériel spécifique. Nous avons ainsi recours au simulateur pour les initiations sans risque. Nous utilisons aussi des filets de protection ainsi que des doubles commandes pour un maximum de sécurité.

De même, les expériences menés sur l’électricité sont strictement encadrées par des chercheurs ou leurs assistants qui maîtrisent pleinement le sujet. Il n’y a donc aucun risque particulier à redouter pour la sécurités des participants.

Répondre à ce message

Faut il un bon niveau de pilotage, un bon niveau en robotique ou maîtriser l’informatique pour participer à ce séjour ?

Bien que ce camp s’oriente vers ce type de profil, les participants sont tous intégrés à une équipe et chacun apporte sa pierre à l’édifice. Il n’est donc pas nécessaire d’être un maniât de l’électronique ou de l’informatique pour participer et s’épanouir pleinement sur ce type de séjour. Il suffit de s’intéresser et avoir envie d’apprendre au contact des autres pour s’amuser.

Quand au notion de pilotage, elles sont les bienvenues, mais nous sommes également pour faire découvrir l’activités. Ainsi des mini-drones et des simulateurs sont mis à disposition des débutants. Cela leur permet de progresser très vite et d’acquérir un bagage suffisants pour réaliser leurs objectifs.

Répondre à ce message


Posez une question

Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également