Envoyer à un ami

Archéologie sous-marine - Le mystère des épavesNiveaux 1 à 4

L'archéologie sous-marine explore les épaves en plongée sous-marine . Ces recherches tentent d'expliquer les naufrages en retraçant leur histoire. ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓ Niveaux 1 à 4

Archéologie sous-marine - Le mystère des épavesNiveaux 1 à 4

L'archéologie sous-marine explore les épaves en plongée sous-marine . Ces recherches tentent d'expliquer les naufrages en retraçant leur histoire. ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓ Niveaux 1 à 4

Archeologie sous marine
Des séjours de vacances qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets de sciences participatives pour le développement durable

Accueil > Liste des Séjours > Archéologie sous-marine - Le mystère des épaves

Dates Places et Tarifs

Ajouter à ma liste de souhait

Introduction

Lors de ce séjour, vous partirez sur les traces des naufrages qui ont eu lieu dans la zone frontalière franco-espagnole, au fond du Golfe de Gascogne.

Trois séjours d’une semaine sont proposés chaque année, au cours desquels des sorties quotidiennes d’exploration sous-marines d’épaves de bateaux sont prévues.

Vous serez encadré par l’archéologue sous-marin et l’historien de l’association Itsas Begia qui signifie « l’œil de la mer » en langue basque.

Ces projets de recherches tentent d’expliquer les naufrages en retraçant leur histoire, celle des techniques de fabrications, les événements de la Grande Histoire. Et le Pays basque, à la frontière entre la France et l’Espagne, au fond du Golfe de Gascogne est riche d’histoires !

Le Séjour

Archéologie Archéologie L’archéologie est l’étude de l’Homme de la préhistoire à nos jours. Chaque année, dès 7 ans, partez en vacance avec nos séjours archéologiques sous-marine - Le mystère des épaves

Sous la surface de l’eau, de nombreuses épaves de navires, vestiges d’épopées passées, souvenirs de grandes batailles et témoins d’événements importants, parsèment le fond des océans et restent encore aujourd’hui à découvrir et à explorer.

Les flottes royales de France, d’Espagne ou d’Angleterre se sont toutes affrontées, dans toutes les mers du monde, et cela lors de conflits incessants entre le 16e et le 19e siècle... tantôt ennemies… tantôt alliées. Les navires de guerre ne sont pas les seuls à avoir vécu d’intenses histoires et à avoir eu un destin tragique… Les flottes de commerce, notamment en partance pour les Indes et les Amériques transportant denrées précieuses et richesses en tout genre ont été au cours des siècles la cible de nombreux abordages, de canons, ou ont été pris dans les tempêtes redoutées du Golfe de Gascogne au cours de ces siècles.

Toutes ces hostilités ont laissé derrière elles de nombreuses épaves sous-marines et de nombreuses histoires intrigantes.

  • Le premier séjour (semaine 1) vous fera remonter le temps, de l’époque des vikings à l’époque de la dernière guerre mondiale.
  • Le second séjour (semaine 2) se focalisera sur le 17e siècle, époque de nombreux naufrages de galions, d’aventures de corsaires de renom, en Baie de Saint Jean de Luz.
  • Le troisième séjour (semaine 3) explorera des sites plus profonds, à proximité d’Hendaye, zone frontalière avec l’Espagne.

Chacun des trois séjours sera rythmé par une sortie quotidienne sur le terrain, permettant l’exploration scientifique de vestiges archéologiques.

Au cours de ces séjours vous aurez l’opportunité :
- de progresser en plongée sous-marine (deux premiers séjours) et de pratiquer l’archéologie Archéologie L’archéologie est l’étude de l’Homme de la préhistoire à nos jours. Chaque année, dès 7 ans, partez en vacance avec nos séjours archéologiques .
- de visiter le Centre de dépôt, de restauration et de conservation archéologique régional situé à Irun, à la frontière Franco-espagnole,
- de déambuler dans le chantier de reconstruction d’un baleinier du 16e siècle, à Pasaïa, dans le Pays Basque espagnol,
- de découvrir des histoires pleines de péripéties et d’anecdotes maritimes,
- d’entendre et lire au quotidien trois langues : le français, l’espagnol et le basque,
- de parler de Paix, l’un des objectifs du Développement Durable de l’Organisation des Nations Unies.

Le Projet de Recherche

De nombreuses questions restent encore sans réponses…

- Comment de telles constructions portuaires ou navales, immenses, impressionnantes d’ingéniosité, d’envergure et de complexité, ont-elles pu être conçues à une époque dépourvue de technologie assistée d’ordinateurs ? Ces constructions ont transformé les paysages côtiers et assurent encore au 21e siècle 80% des échanges commerciaux internationaux.

- Quelle est la cause du naufrage de ce navire ?
La recherche archéologique permet de comprendre les évolutions des techniques et/ou technologies de navigation, de sécurité, de construction au cours du temps. Enquêter sur l’histoire d’un naufrage, qu’il soit le résultat d’un combat ou d’une tempête permet de retracer plus précisément l’Histoire passée. Vous participerez à de telles enquêtes dans le cadre du projet de recherche Urteko Onderea. Ce projet transfrontalier a pour objectif d’établir une cartographie des épaves du Pays Basque.

Lire plus

Concept Appris sur le séjour

  • Collecte, conservation et restauration d’épaves : Le chercheur archéologue de l’équipe vous guidera pour observer une épave, en noter les caractéristiques avant de vous rendre au Centre de dépôt, de conservation et de restauration archéologique sous-marine Gordailua à Irun.
  • Identification et reconstitution d’un navire, comme un puzzle : L’historien de l’équipe vous guidera pour identifier des canons et ancres, comprendre la structure d’un navire au chantier naval de reconstruction d’un baleinier du 16e siècle, à Pasaïa. L’état de conservation de l’épave permet de déduire les matériaux utilisés pour la construction, l’ingéniosité de cette construction, ainsi que les causes (et parfois lieu) du naufrage.
  • Enquêter sur l’histoire d’un naufrage : qu’il soit le résultat d’un combat ou d’une tempête, à travers une démarche de recherche archéologique.

Le Matériel Utilisé

  • Le premier séjour (semaine 1) s’adresse à des adolescents :
    Ce premier séjour est à la fois une initiation à la plongée en bouteille et à l’archéologie. L’observation de vestiges sous-marins et les collectes se feront par des plongées avec palmes, masque et tuba et trois plongées en bouteille. Les participants effectueront trois plongées en bouteille, sur des sites archéologiques. Cette initiation permet d’obtenir la qualification PE12 de la Fédération française des sports sous-marins. Une première sortie d’exploration utilisera des pirogues pour rejoindre le site archéologique.

Un prérequis pour participer à ce séjour est d’avoir l’attestation d’aisance aquatique (réalisée en général durant le cursus du collège). Un certificat médical de non contre indication à la plongée sera demandé. Il est préconisé également une visite chez un spécialiste ORL.

  • Le second séjour(semaine 2) s’adresse également à des adolescents :
    Les explorations sous-marines se feront toutes avec bouteille (5 plongées).

Les participants pourront passer le Niveau 1 FFESSM en fin de séjour, s’il le désire. Cette certification est reconnue au niveau nationale et il est possible aisément d’avoir une équivalence internationale « PADI ». Un travail de formation supplémentaire de 2H/jour sera nécessaire pour les volontaires
Les prérequis sont le certificat médical de non contre indication à la plongée sous marine. Il est préconisé une visite chez un spécialiste ORL. Il est également demandé la certificat PE12 ou d’avoir effectué un premier séjour OSI en plongée sous-marine.

  • Le troisième séjour (semaine 3) s’adresse à des adultes déjà formés à la plongée sous-marine 40m, niveau 2 FFESSM ou équivalent ; les participants souscriront une licence à la Base fédérale d’Hendaye, partenaire technique :
    Vous participerez de façon active à un travail de recherche archéologique lors d’une plongée quotidienne avec bouteilles.

L’observation et la collecte de données se feront toutes en plongée sous-marine avec bouteilles.
Les prérequis sont un certificat médical de non contre indication à la plongée et une attestation PADI ou FESSM de niveau 2 ou 40m.

Le lieu

Le séjour se déroule au cœur du Pays basque littoral, entre la baie de Saint Jean de Luz et celle d’Hendaye.

Depuis le traité des Pyrénées signé en 1659, le Pays basque s’étend sur deux pays, le sud-ouest de la France et le nord de l’Espagne ; Hendaye est situé juste à la frontière franco-espagnole, marquée par le fleuve Bidassoa qui se jette dans la baie de Txingudi. Le Pays basque a cependant gardé une unité culturelle de par sa langue vivante, ses traditions et son mode de vie.

- Côté fleuve, les vestiges des remparts de Vauban de la ville d’Hendaye laissent planer le souvenir des conflits entre la France et l’Espagne (3 canons anciens pointent toujours vers Hondarribian en Espagne !).

- Une vaste zone abritée, en retrait de l’embouchure, est devenue, au cours des siècles, un cimetière de navires et une zone naturelle riche en oiseaux d’eau : il s’agit du Parc de Plaiaundi.

- Sur le côté mer d’Hendaye, une longue plage de sable, en pente douce, offre un espace étendu et abrité par gros temps pour la pratique d’un sport très développé au Pays basque : le surf. De part et d’autre de cette plage, les côtes et plateaux rocheux ont, à toutes époques, rendu la navigation périlleuse vers les nombreux ports, Hendaye, Saint-Jean-de-Luz et Bayonne côté nord, Pasaïa, Getaria, et Berméo côté sud, pour ne citer que les principaux.

- Gordailua est le Centre des collections patrimoniales de la Province du Gipuzkoa : La vocation de ce centre est la conservation, la restauration et la valorisation des objets patrimoniaux découverts dans la région.

- Albaola Faktoria est un centre associatif de reconstruction de navires traditionnels : En 1978, l’épave d’un navire baleinier du 16e siècle a été découverte par des archéologues sous-marins, au Labrador, à une dizaine de mètres de profondeur. Après plus de vingt ans d’études, une reconstruction à l’identique est lancée. La visite du chantier, prévue au cours de ce séjour, vous permettra de mieux comprendre l’architecture navale et la complexité des fouilles archéologiques.

- Les Corsaires est une association d’Hendaye, affiliée à la FFSS (Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme), dédiée au sauvetage côtier : Au cours du séjour, avant de partir à la recherche d’épaves, les sauveteurs vous initieront à quelques-unes de leurs techniques, de façon ludique, sur la plage d’Hendaye.

Lire plus

Le Quotidien sur Place

  • Chaque journée sera rythmée par les activités de préparation de l’exploration, de sortie en mer. Les plongées seront co-encadrées par le club de plongée local.
  • Vos activités de préparation, et puis les moments consacrés aux analyses des données récoltées lors des expéditions sous-marines se dérouleront parfois en salle, parfois dans l’atelier des maquettes, ou encore au centre des archives de Bayonne.
Lire plus

L'Équipe

  • David Alonso est chercheur archéologue ; il coordonne le projet scientifique Urpeko ondarea, depuis la création de la section d’archéologie subaquatique et sous-marine au sein d’ITSAS BEGIA en 2016. Il fait partie d’une équipe transfrontalière d’une douzaine de chercheurs professionnels, avec le soutien du DRASSM (Direction Régionale d’archéologie sous-marine), de Sociedad de Investigacion submarina en San Sebastian et du Conseil départemental des Pyrénées Atlantiques.
  • Christian Ondicola est historien. Il vous initiera à l’architecture navale, à l’atelier de maquettisme d’Itsas Begia et au chantier naval de Pasaïa en Espagne.
Lire plus

L'Hébergement

Le centre de vacances CBA Horizon à Hendaye ou celui Domaine de Camieta selon les date de séjour accueillera le groupe. Les chambres comptent de 4 à 5 lits.

Les repas seront préparés par le centre ; pour profiter au mieux de nos expéditions, nous partirons avec un panier pique-nique pour le midi. La spécificité des produits locaux et le panaché entre cuisine française, basque et espagnole seront une aventure complémentaire.

Pour nous rendre aux différents lieux de visite, nous emprunterons le réseau de bus de ligne qui sillonne le littoral basque aussi bien côté français qu’espagnol.

Lire plus

Le Programme au Jour le Jour

SEJOUR 1 : Quand la mer se retire et découvre des épaves ?

- Durée du séjour : 7 jours ; Nombre de participants : 12 jeunes entre 13 et 17 ans

- Jour 1 : Arrivée au Centre d’hébergement en début d’après-midi et installation ; Démonstration/Initiation ludique au sauvetage côtier sur la plage d’Hendaye (cela pourra être fait en français, espagnol et langue basque). Soirée : Préparation d’un repérage archéologique.
- Jour 2 : Sortie en pirogue pour aller découvrir le cimetière marin de la Baie de Chingudi, entre France et Espagne. Initiation à l’archéologie navale. Dépouillement/discussion à propos de ces premières observations.
- Jour 3 : Exploration d’une épave avec Palmes-masque/tuba.
Découverte de l’architecture navale en atelier de maquettisme.
- Jour 4 : Baptême de plongée.
Visite du chantier Albaola, reconstruction du baleinier San Juan, XVIe siècle, à Pasaïa ; Soirée : Objectif ’’Paix entre les peuples’’.
- Jour 5 :Exploration sous-marine « savoir identifier un vestige ».
Dépouillement et tri des observations ; Jeux de pelote basque.
- Jour 6 : Initiation à la photo et vidéo sous-marine ;
Soirée : écriture/illustration de page d’histoire du séjour.
- Jour 7 : Bilan du séjour : La participation citoyenne dans la création de la carte archéologique intertidale ; Rangement du matériel.

SEJOUR 2 : La mémoire immergée, exploration d’épaves

- Durée du séjour : 7 jours ; Nombre de participants : 12 participants de 13 à 17 ans - prérequis : niveau PE12

- Jour 1 : Arrivée au Centre d’hébergement en début d’après-midi et installation ; Démonstration/Initiation ludique au sauvetage côtier sur la plage d’Hendaye ; Soirée : Conférence sur l’archéologie sous-marine.
- Jour 2 : Comment agir face aux découvertes d’objet du patrimoine ? Démarche de collecte d’informations lors d’une plongée ; Sortie Plongée à la recherche de premières épaves ; Dépouillement et tri des observations, Préparation de la sortie du lendemain.
- Jour 3 : Comment identifier des ancres ? Sortie plongée ; Dépouillement et tri des observations, Préparation de la sortie du lendemain ; Soirée : Objectif ’’Paix entre les peuples’’.
- Jour 4 : Comment identifier les pièces d’artillerie ? Sortie plongée ; Dépouillement et tri des observations ; Visite du Centre de dépôt et restauration de patrimoine sous-marin à Gordailua, en Espagne ; Préparation de la sortie du lendemain.
- Jour 5 : Dans les entrailles d’un navire : Découverte de l’architecture navale dans un atelier de maquettisme ; Visite du chantier Albaola, reconstruction du baleinier San Juan, XVIe siècle, à Pasaïa ; Soirée à Ondarribia.
- Jour 6 : Sortie plongée et passage niveau 1 de plongée (12m) pour ceux qui le souhaitent.
- Jour 7 : Bilan du séjour ; Rangement du matériel.

SEJOUR 3 : Dans la combinaison d’un archéologue sous-marin

- Durée du séjour : 7 jours ; Nombre de participants : 12 participants adultes

  • Pré-requis : L’observation et les collectes se feront en plongée bouteille. Les participants devront attester du niveau 2 de plongée FFESSM ou PADI.
    Toutes les sorties seront définies selon l’avancée du programme de recherche en cours afin d’y contribuer.

- Jour 1 : Arrivée au Centre d’hébergement en début d’après-midi et installation ; Préparation des explorations de la semaine.
Soirée : Conférence sur les épaves du XVII siècle à la frontière franco-espagnol.
- Jour 2 : Sortie plongée ; Dépouillement et tri des observations, Préparation de la sortie du lendemain.
- Jour 3 : Sortie plongée ; Dépouillement et tri des observations, Préparation de la sortie du lendemain ; Soirée : Objectif ’’Paix entre les peuples’’.
- Jour 4 : Sortie plongée ; Visite du Centre de dépôt et restauration de patrimoine sous-marin à Gordailua, en Espagne ; Préparation de la sortie du lendemain.
- Jour 5 : Plongée ou Découverte de l’architecture navale dans un atelier de maquettisme ; Visite du chantier Albaola, reconstruction du baleinier San Juan, XVIe siècle, à Pasaïa ; Soirée à Ondarribia.
- Jour 6 : Sortie plongée ; Dépouillement et tri des observations,
Soirée : écriture/illustration pour la contribution du séjour à la création de parcours archéologique.
- Jour 7 : Bilan du séjour ; Rangement du matériel.

Lire plus

Dans la presse

https://www.francebleu.fr/infos/soc...

Lire plus

A prendre avec soi

- vêtements de sport pouvant être mouillé (lycra, short et polaire) pour pratiquer la pirogue, pour avant et après la plongée la plongée.
- serviette de bain poncho pour se changer plus rapidement si le vestiaire est occupé.
- une paire de chausson néoprène ou vieille basket pouvant aller dans l’eau.
- une paire de chaussure de sport normale.
- casquette, lunettes de soleil, maillot de bain.
- serviette de plage et serviette de douche.
il est recommander de coudre ou investir une

Lire plus

A voir aussi



Nos partenaires

Voir également